Les défis diplomatiques de John Kerry

le
3

Du Proche-Orient à l'Asie, en passant par l'Europe, John Kerry a beau s'investir, ses efforts semblent vains pour résoudre les crises. Aux États-Unis, les incendies continuent de faire de nombreux dégâts en Californie. En cause, une sécheresse record qui affecte également les agriculteurs. Enfin, selon l'ONU, le Venezuela est l'un des pays les plus violents au monde, après le Honduras.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • q2lamrd le vendredi 1 aout 2014 à 01:48

    Et à sa décharge : http://lci.tf1.fr/monde/moyen-orient/john-kerry-a-propos-de-gaza-c-est-de-la-folie-de-rester-ici-a-ne-rien-8454996.html

  • q2lamrd le vendredi 1 aout 2014 à 01:10

    exemple sur bourso en direct (je cite) :"00h15. Israël poursuivra ses opérations «défensives» pendant la trêve ajoute Kerry. Tout en annonçant un accord de cessez-le-feu John Kerry précise qu'Israël continuera ses opérations «défensives» contre les tunnels creusés par le Hamas."C'est pas beau ça ... LOLhttp://www.boursorama.com/actualites/les-d-fis-diplomatiques-de-john-kerry-0fa29315c67f65864768743a95bd16aa

  • q2lamrd le vendredi 1 aout 2014 à 01:03

    L'éditorialiste de l'article à loupé quelque chose apparemment. John Kerry fait un excellent travail !Il n'est pas payé pour régler les crises, il est payé pour les entretenir tout en donnant l'impression aux opinions publiques qu'il essaie de les régler ... Un excellent diplomate !