Les contribuables paient le dépassement des frais de campagne de Jean-Paul Huchon

le
7
Les comptes de la campagne pour les régionales 2012 de Jean-Paul Huchon ont été invalidés.
Les comptes de la campagne pour les régionales 2012 de Jean-Paul Huchon ont été invalidés.

Le silence du Parti socialiste sur les pénalités de Nicolas Sarkozy, prises en charge par l'UMP, s'explique enfin... En juillet 2011, le Conseil d'État invalidait les comptes de campagne de Jean-Paul Huchon, tête de liste PS aux élections régionales. La plus haute juridiction administrative estimait en effet que le président du conseil régional sortant avait "oublié" d'intégrer 1,5 million d'euros dans ses dépenses. En conséquence, le candidat socialiste était contraint de rembourser 1,6 million d'euros perçus au titre du remboursement de ses frais de campagne. Le Parti socialiste, alors dirigé par Harlem Désir, décidait après d'âpres négociations et l'insistance de Huchon qui se plaignait d'être ruiné - son appartement était hypothéqué - de prendre en charge 800 000 euros. Quant aux conseillers régionaux élus sur la liste Huchon et encartés au PS, ils s'acquittaient de l'autre moitié, qu'ils continuent de payer encore aujourd'hui.58 élus à son secours "On a remboursé avec de l'argent public : les 800 000 euros du PS sont prélevés sur la dotation publique aux partis, les indemnités des élus, c'est l'argent de l'État. Et surtout, leur contribution est défiscalisée, elle est considérée comme un don aux partis politiques !" révèle un membre de la direction du Parti socialiste. Contacté par Le Point, Jean-Christophe Cambadélis n'a pas répondu à nos multiples sollicitations. "Je ne comprends pas son silence. Tout cela a...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M3366730 le dimanche 16 nov 2014 à 19:48

    Et après avec des gens aussi honnêtes on s'étonnera que le peuple vote FN...., nous avons des es-crots qui devraient être en prison, que fait la justice de Taubira !!!!

  • fbordach le dimanche 16 nov 2014 à 11:15

    Mince, le camp des vertueux et des donneurs de leçons n'aurait pas les cuisses propres...

  • j.delan le dimanche 16 nov 2014 à 11:03

    Fétides, doublement fétides ces donneurs de leçon à tout va

  • M8252219 le dimanche 16 nov 2014 à 10:38

    Quand on prend des risques on les paient: Un entrepreneur aurait été déclaré et mis en faillite,il n'aurait pas pu bénéficier de la DOTATION PUBLIQUE.Bel exemple du corporatisme politique.

  • M8252219 le samedi 15 nov 2014 à 14:52

    Détournement de la dotation publique Mme Taubira au boulot

  • M8252219 le samedi 15 nov 2014 à 14:50

    Un socialiste ruiné nous ne verrons jamais cela par le biais des défiscalisations en ponctionnant les libéralités parlementaires NOUS PAYONS nous pauvres k/ons

  • bordo le samedi 15 nov 2014 à 14:41

    En fait, les socialistes ne sont pas fondamentalement différents des autres politiciens, ils sont justes exaspérants. Ils vous promettent monts et merveilles et lorsqu'ils sont au pouvoir, expliquent que ce n'est pas leur faute. Et pour renfort de potage, vous donnent des leçons d'honnêteté alors qu'ils font dix fois pire : qui a osé a droite faire ce qu'ont fait Cahuzac, Thevenoud, Hollande, Huchon ? E-xas-pe-rants vous dis-je, coup de pot, ils autorisent encore les élections.