Les bonnes fées de la French Tech

le
0
Cette année, au CES de Las Vegas, Business France accueillait pas moins de 35 start-up de la French Tech. 
Cette année, au CES de Las Vegas, Business France accueillait pas moins de 35 start-up de la French Tech. 

On ne réussit jamais seul. Surtout quand, au-delà des idées et du savoir-faire, il faut aussi savoir... le faire savoir ! Pour faire parler d'elles, trouver des investisseurs ou des distributeurs, les start-up de la French Tech présentes cette année dans les allées de l'Eureka Park, au CES (Consumer Electronics Show) de Las Vegas, ont aussi pu compter sur quelques soutiens-clés. Tour d'horizon des bonnes fées de la French Tech...

La French Tech, un label

Bien sûr, tout le monde ne sait pas, hors de France, ce que pouvait bien signifier le coq massif en origami rouge porté par Emmanuel Macron au revers de sa veste. Mais les porte-drapeaux d'un nouvelle image de la France, dynamique et entreprenante, comptent clairement sur autre chose qu'un art de vivre envié par le monde entier pour exister. Afin de véhiculer outre-Atlantique un message d'innovation, année après année, le dispositif de communication et de soutien institutionnel va crescendo. Engagé par Fleur Pellerin, poursuivi par Axelle Lemaire et l'actuel ministre de l'Économie, le label French Tech a atteint son but cette année : faire parler des start-up françaises, des colonnes de Forbes jusqu'aux journaux de CNN.

Par ailleurs, pour la troisième année consécutive, au CES de Las Vegas, Business France, l'Agence nationale pour l'internationalisation de l'économie...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant