Les boissons énergisantes bientôt interdites aux mineurs en Allemagne ?

le
0
La consommation de boissons énergisantes chez les enfants de moins de 12 ans augmente de 66 % le risque d'hyperactivité et d'inattention.
La consommation de boissons énergisantes chez les enfants de moins de 12 ans augmente de 66 % le risque d'hyperactivité et d'inattention.

Les canettes de Red Bull et autre Monster vont bientôt devoir se passer sous le manteau dans les cours de récréation allemandes. Le parti social-démocrate (SPD) souhaite en effet modifier la loi fédérale sur la protection de la jeunesse pour interdire la vente de boissons énergisantes aux mineurs. Dans un entretien accordé au journal Saarbrücker Zeitung, la porte-parole pour les affaires de consommation, Elvira Drobinski-Weiß, explique ainsi vouloir protéger les jeunes des "risques évitables" liés à ces produits qui contiennent de fortes doses de caféine, de taurine et de sucre. De nombreuses études pointent du doigt les dangers de ces boissons très populaires chez les adolescents.Dans un épais rapport de 124 pages publié en septembre 2013, l'agence sanitaire Anses estime que la consommation à fortes doses de caféine et de taurine peut provoquer des palpitations et des malaises ainsi que des complications au niveau du cerveau. Ces substances peuvent en outre révéler des pathologies comme une épilepsie ou une insuffisance cardiaque. Les accrocs aux boissons énergisantes risquent également de souffrir d'insomnie, de stress et de migraines. Ces boissons favorisent aussi la prise de poids, voire le diabète. Certains produits contiennent en effet la bagatelle de 40 grammes de sucre par litre.Des bienfaits très exagérésLes jeunes sont particulièrement exposés à ces effets "secondaires". Une étude parue dans la revue Academic...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant