Les arnaques téléphoniques ont explosé en 2015

le
0

INFOGRAPHIE - Près de 1,5 millions d'appels téléphoniques et SMS ont été signalés comme suspects l'an dernier au dispositif d'alerte mis en place par les opérateurs. Un chiffre en hausse de 70% par rapport à 2014.

Votre numéro de téléphone a été tiré au sort et vous venez de gagner un voyage de luxe. Un magasin d'une grande enseigne s'installe dans votre quartier et vous offre un bon d'achat de 1000 euros... Méfiez-vous de ce type d'appels téléphoniques ou de SMS sur votre mobile. On vous demandera très certainement de rappeler un numéro commençant par 0899 pour bénéficier de votre cadeau mystère. Un numéro surtaxé qui risque de faire exploser votre facture de téléphone.

Ces arnaques se multiplient. En témoigne l'explosion des signalements de ces spams l'an dernier sur la plateforme 33700, mise en place par les opérateurs de téléphonie pour lutter contre ce phénomène. Selon le décompte effectué sur son site Internet, 1,49 million d'appels ou de SMS indésirables ont été dénoncés en 2015, contre 886.518 en 2014. Soit une hausse de 70% en un an. Les SMS suspects concernent 62% des signalements, contre 38% pour les spams vocaux.

«Les sociétés qui se cachent derrière ces numéros commençant par 0899 sont de plus en plus nombreuses», confirme Alicia Girardin, représentante de l'association pour l'Information et la défense des consommateurs salariés-CGT (Indecosa-CGT), dans une émission Conso-Mag de l'Institut national de la consommation (INC). À l'autre bout de la ligne, des plateformes proposant des services de voyance, de rencontres ou de jeux vous répondront. Leur but est de vous garder au téléphone le plus longtemps possible. «Le prix de ces appels est évidemment très élevé. Cela peut aller du prix d'une communication plus 0,80 centime la minute, ou encore 3 euros par appel», précise la spécialiste. Et ces appels surtaxés ne sont jamais compris dans les forfaits, même illimités.

Les arnaqueurs utilisent aussi des numéros «normaux»

«Malheureusement, il est quasiment impossible d'obtenir le remboursement des sommes dépensées tant les plaintes déposées contre les personnes à l'origine de l'escroquerie ont peu de chances d'aboutir», déplore l'association UFC-Que Choisir. «Le mieux est encore de ne jamais rappeler de numéros commençant par 0899», conseille-t-elle. Les arnaqueurs utilisent aussi désormais des numéros «normaux», commençant par 01, 02, ou 04, afin de ne plus être identifiés aussi facilement.

Pour signaler un appel vocal frauduleux aux opérateurs, envoyez au numéro 33700 un SMS contenant le terme ‘spamvocal' suivi du numéro surtaxé que l'on vous a demandé de composer (ex: spamvocal 0899123456). Dans le cas d'un spam SMS, vous pouvez le transférer directement au 33700. L'envoi d'un SMS à cette plateforme est gratuit pour les clients Bouygues Telecom, Euro-Information Telecom (NRJ Mobile, Crédit Mutuel Mobile, CIC Mobile, Cofidis Mobile et Auchan Telecom), Orange et SFR. Pour les autres opérateurs, ce service peut être facturé au prix d'un SMS normal.

Sachez, enfin, qu'un recours existe si vous avez rappelé un numéro surtaxé. «Si vous avez été victime de cette escroquerie, contactez le numéro Info Escroqueries», informe la Police nationale. Il s'agit du 0811 02 02 17 (coût d'un appel local).

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant