Les albums de photos des deux vies de François Mitterrand

le
0
François Mitterrand, le 11 avril 1989 assis, sur un fauteuil créé par le designer Pierre Paulin.
François Mitterrand, le 11 avril 1989 assis, sur un fauteuil créé par le designer Pierre Paulin.

Quelques jours après avoir découvert les lettres et collages que François Mitterrand, toute sa vie, composa et adressa, avec la sentimentalité d'un collégien amoureux, à Anne Pingeot, l'aimée dans l'ombre, la rediffusion de ce documentaire souligne encore les mystérieux arrangements et profondes tendresses du premier président socialiste de la Ve République. Les auteurs de ce film en deux parties, Pierre Favier, longtemps journaliste de l'AFP auprès de l'Élysée, et Hughes Nancy présentent des archives inédites. Bouleversantes dans leur banalité, si étranges dans leur juxtaposition. Comment en cet été 1981, premier été de sa présidence, où François Mitterrand prend le temps de coller puis de légender à la main des dizaines d'albums de photos : ceux dans lesquels on voit Danielle, l'épouse avec laquelle il a conclu un pacte de « fidélité des c?urs et liberté des corps », alanguie dans une chaise longue en bikini, leurs deux fils Gilbert et Jean-Christophe qui arborent la mine maussade des garçons devenant hommes, et ceux où la mutine Mazarine joue sur la plage d'Hossegor, surveillée par sa mère Anne Pingeot, souriante et elle toute vêtue.

Scènes intimes de bonheurs familiaux

Deux albums, deux familles, le même été et entre les deux, quelques kilomètres de distance et le pesant silence d'un homme qui choisit de taire pour ne pas devoir choisir. On regardera ces vidéos tremblotantes...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant