Législative du Doubs : le FN sème la discorde à l'UMP

le
1
Si j'étais personnellement confrontée à ce choix, et avec regret, sans gaieté de coeur, je choisirais de voter pour le candidat qui est opposé au candidat du Front national, a déclaré NKM, à contre-c
Si j'étais personnellement confrontée à ce choix, et avec regret, sans gaieté de coeur, je choisirais de voter pour le candidat qui est opposé au candidat du Front national, a déclaré NKM, à contre-c

Les réactions politiques sont nombreuses au lendemain du premier tour de la législative partielle du Doubs, qui a vu l'élimination du candidat UMP, tandis que le candidat du Front national arrivait en tête.

Déchirement à l'UMP

L'UMP se divise au lendemain de son élimination face au FN et au PS au premier tour de la législative partielle du Doubs. Le parti arrêtera sa position mardi, à l'issue de son bureau politique. Son candidat a été éliminé au premier tour dimanche dans le Doubs face au FN et au PS, une première depuis 2012, lors d'une élection législative partielle.

"Je ne peux pas vous dire quelle sera la position de l'UMP", a expliqué lundi Nathalie Kosciusko-Morizet sur RMC et BFM TV. "En revanche, je défendrai celle que j'ai toujours défendue, à savoir que si j'étais personnellement confrontée à ce choix, et avec regret, sans gaieté de coeur, je choisirais de voter pour le candidat qui est opposé au candidat du Front national", "en l'espèce" celui du PS, a déclaré NKM. "Je ne renvoie pas dos à dos le Parti socialiste et le Front national. Le PS avec lequel je n'ai rien de commun, à la politique duquel je ne participe en aucune manière - je pense qu'il désespère la France. Mais je crois que le Front national défigurerait la France", a insisté NKM. L'ancienne ministre de l'Environnement, proche de Nicolas Sarkozy, a ainsi réaffirmé sa "position constante" alors qu'une absence de consigne de vote - le "ni-ni"...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M8252219 le lundi 2 fév 2015 à 13:40

    Pas de réforme structurelle positive "MAIS VOTEZ POUR MOI" Pour un député FN de plus pas sur que ce sera la réponse des électeurs.La TVA sociale tous les français et d'autres en bénéficient(ou en profitent) tous doivent participer à son financement . Pas seulement les salariés et les entreprises. Les salariés verraient leurs salaires net augmentés et les entreprises seraient plus compétitives.Supprimer le sénat et les statuts spéciaux.