Législative à haut risque pour remplacer Pierre Moscovici

le
5
LÉGISLATIVE À HAUT RISQUE POUR REMPLACER MOSCOVICI
LÉGISLATIVE À HAUT RISQUE POUR REMPLACER MOSCOVICI

PARIS (Reuters) - Une élection législative partielle aura lieu dans la quatrième circonscription du Doubs afin de remplacer le socialiste Pierre Moscovivi devenu commissaire européen, ce qui risque de provoquer la perte de la majorité absolue du Parti socialiste à l'Assemblée nationale.

"La lettre de démission de Pierre Moscovici est arrivée ce matin. Il y aura donc une élection partielle", a-t-on appris auprès de la présidence de l'Assemblée, où l'on explique que ce courrier était daté du 31 octobre.

La Commission européenne présidée par Jean-Claude Juncker a pris officiellement ses fonctions le 1er novembre et les postes de commissaire et de député sont incompatibles.

Une élection législative partielle aurait pu être évitée si l'entrée en fonction de la Commission avait eu lieu après le 5 novembre, Pierre Moscovici ayant été chargé d'une mission par l'exécutif le 5 mai dernier pour une durée de six mois. Son suppléant socialiste aurait alors pris sa place.

Cet espoir avait été nourri au PS par les difficultés éprouvées par certains candidats devant le Parlement européen. La candidate slovène avait notamment été recalée mais sa remplaçante a pu être auditionnée dans les temps et les membres du nouvel exécutif européen ont prêté serment dans les délais.

La législative partielle qui se déroulera dans la quatrième circonscription du Doubs, où Pierre Moscovici avait été réélu en juin 2012 avec 49% des voix lors d'une triangulaire face à l'UMP et au Front national, est à haut risque pour le PS.

La gauche a perdu toutes les élections législatives partielles depuis 2012 et, en cas de défaite, le PS perdrait sa majorité absolue à l'Assemblée, qui est de 289 députés sur 577.

La gauche conserverait toutefois la majorité avec le soutien des 17 députés que compte le groupe des radicaux de gauche.

(Emile Picy, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • glbt38 le mardi 4 nov 2014 à 17:57

    Il faut sanctionner les résultats de la politique menée par les socialistes au pouvoir.

  • godardja le mardi 4 nov 2014 à 17:49

    Moscovici est le roi des faux jetons, c'est lui qui hurle depuis Bruxelles contre la situation budgétaire de la France dont il est largement responsable. Quant au siège de député, il risque fort d'échoir au FN.

  • A4DF14 le mardi 4 nov 2014 à 17:36

    quand même bizarre cette incompétence, et s'ils le faisaient exprès pour que la droite de Sarko reviennent.......... ce serait fort. Bon maintenant on a un vrai expert à Bruxelles, autant dire que tout va bien, on se sent revivre

  • dsta le mardi 4 nov 2014 à 17:35

    300 miliards dettes supplémentaires au niveau européen! Continue Moscouvichy, comme dans ton ancien poste...et tu vas te faire mettre sur orbite cette fois...sans espoir de retour...ouf !!!

  • frk987 le mardi 4 nov 2014 à 17:13

    Un risque est par définition une NON certitude, dans ce cas où est le risque ?, le candidat PS sera balayé....