Le Val-de-Marne, dernier point rouge sur la carte de France

le
0
Le Val-de-Marne est désormais le dernier département communiste de France.
Le Val-de-Marne est désormais le dernier département communiste de France.

Près d'un quart de siècle après la disparition de l'URSS, on ne débaptisera donc pas encore la place Lénine de Champigny-sur-Marne ou le boulevard de Sébastopol de Fontenay-sous-Bois. Il s'en est pourtant fallu de peu pour que le Parti communiste disparaisse de la carte de France. Mais non : la gauche conserve le Val-de-Marne, dernier reliquat de la "ceinture rouge" autour de Paris contrôlé par le PCF depuis 1976, en remportant 14 cantons sur 25, selon ce qu'a indiqué dimanche à la presse le cabinet du président sortant (PCF). Après une soirée de suspens, malgré un nouveau découpage qui rendait des plus improbables tout basculement à droite, le Val-de-Marne resterait du coup le seul département présidé par le parti communiste, grâce à une réunion de la gauche au second tour, après un premier tour en ordre dispersé face à une union inédite de la droite entre UMP, UDI et MoDem. De quoi réconforter Pierre Laurent, actuel patron du PC, puisque dans l'Allier, l'autre "dernier" département communiste de France, c'est à 48 voix près que Jean-Paul Dufrègne, le président du département depuis 2008, perd l'élection. La droite y remporte finalement 10 cantons sur 19.

Source Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant