Le tour de France d'un médecin roumain

le
3
Une femme médecin roumaine a été recalée dans la Manche, mais acceptée dans l'Yonne, et exerçait dans le Lot-et-Garonne quand elle a reçu un avertissement du conseil de l'ordre (illustration).
Une femme médecin roumaine a été recalée dans la Manche, mais acceptée dans l'Yonne, et exerçait dans le Lot-et-Garonne quand elle a reçu un avertissement du conseil de l'ordre (illustration).

"Mon médecin habituel étant en congé, j'ai consulté le Dr Amalia Brasoveanu à son cabinet de Tonnerre (Yonne) le 13 février 2013. Après un examen succinct, elle a rédigé une ordonnance pour rhinopharyngite comportant des antibiotiques", témoigne Christine Lesniak, 54 ans. L'état de la patiente se détériore : fiévreuse, elle est incapable de se tenir debout. Consulté par téléphone, le médecin prescrit le 14 février un anti-inflammatoire (Advil). Le mari de la malade se déplace pour récupérer ordonnance et médicaments. Le 15 février, la situation empire. Au vu des symptômes décrits par téléphone, un autre médecin recommande l'appel au 15, qui envoie une ambulance. La patiente est admise aux urgences de l'hôpital de Montargis (Loiret) avec pronostic vital engagé. Après plusieurs jours de coma, Christine Lesniak est réveillée, mais elle ne parle plus et ne marche plus. Après trois mois d'hospitalisation, elle est aujourd'hui en invalidité partielle et a perdu son poste à Pôle emploi. "Les chirurgiens de Montargis m'ont sauvée après l'erreur du Dr Brasoveanu", estime Christine Lesniak, qui, malheur dans le malheur, a contracté une maladie nosocomiale à l'hôpital. Une première action de la plaignante devant la commission régionale de conciliation et d'indemnisation (CRCI) des accidents médicaux a échoué. En revanche, le conseil de l'ordre des médecins d'Aquitaine, également saisi par Christine Lesniak, a le 2 décembre...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • birmon le dimanche 15 mar 2015 à 10:44

    Ce n'est parce qu'elle est roumaine qu'elle n'est pas bon médecin. Des centaines de médecins français sont formés en Roumanie et exercent parfaitement.

  • s.thual le dimanche 15 mar 2015 à 10:20

    attention roumain oui mais, meme des médecins Français vous font des aneries pas possibles comme des chirurgiens aussi ,,,vous savez les ciseaux oublies dans le patient ,ou la jambe gauche au lieu de la droite etc ,,,,,etc etc et la liste est longue dans plein de jobs ,,,

  • s.thual le dimanche 15 mar 2015 à 10:05

    il faut controler les diplomes,,,,et aussi les compétences,,! pas dur pour les compétences ,comme pour les resto on recupere les avis des patients et les fausses notes !! un peu comme une veille sanitaire,,enfin faut il le vouloir ,,,mais dans bien des métiers on aurait de grosses surprises si l on contrôlait les diplomes,et encore pire les compétences,,,,,