Le "Sun" piège Daesh en proposant d'organiser un attentat via Internet

le
0
Organiser un attentat en Europe via le Net ? Rien de plus simple, hélas.
Organiser un attentat en Europe via le Net ? Rien de plus simple, hélas.

Comment organiser un attentat-suicide de l?État islamique (EI) sur Internet ? Cette gageure, le Sun l?a réalisée en piégeant un site de Daesh en vue d?organiser l?explosion d?une bombe ce samedi à Londres lors d?un défilé militaire organisé en l?honneur du soldat Lee Rigby assassiné par deux extrémistes musulmans en 2013.

Infiltrer le CyberCaliphate

En l?occurrence, des reporters du Sun sont parvenus à infiltrer un site internet de l?EI, le « CyberCaliphate », en lui proposant d?organiser un attentat-suicide contre des soldats britanniques. Basé en Syrie, Junaid Hussein, la tête « hackeuse » de l?EI, a mordu à l?hameçon. Le jeune Britannique est suspecté d?être à l?origine du piratage des comptes Twitter et YouTube du Pentagone. Il est connu pour avoir publié en ligne des données personnelles de l?ex-Premier ministre Tony Blair. Arrêté pour ce forfait, le natif de Birmingham a écopé d'une peine avec sursis en 2012. Le jeune homme, qui a rejoint la Syrie en 2012, est peu ou prou le seul membre de l?EI identifié avec des compétences avérées en piratage informatique. Sous le nom d'Abu Hussain al-Britani, il vante les vertus de la vie de djihadiste sur une plateforme de questions-réponses pour adolescents.

L'armée des croisés

Ayant réussi à infiltrer le site crypté en utilisant des « hackers », les journalistes du Sun ont proposé d?organiser un...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant