Le Sénat ne veut pas d'un retour au septennat

le
5
LE SENAT NE VEUT PAS D'UN RETOUR AU SEPTENNAT
LE SENAT NE VEUT PAS D'UN RETOUR AU SEPTENNAT

PARIS (Reuters) - Le Sénat français a rejeté jeudi par 264 voix contre 70 une proposition de loi constitutionnelle qui visait à rétablir à sept ans la durée du mandat du président de la République et à le rendre non renouvelable.

Les groupes UMP, socialiste et écologiste ont voté contre cette proposition présentée par Jacques Mézard, président du groupe RDSE qui rassemble des élus de centre droit et de centre gauche. Ces derniers ont voté pour avec le Front de gauche.

La durée du mandat présidentiel a été ramenée de sept à cinq ans par référendum en 2000 et cette réforme s'est appliquée dès l'élection présidentielle de 2002.

(Emile Picy, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M745070 le jeudi 29 jan 2015 à 17:21

    J'oubliais, c'est tout bonnement incroyable que l'on maintienne, avec notre argent (je paie des impôts), une institution comme le Sénat aussi inutile qu'elle est honteusement coûteuse.Dans tous les cas, notamment ici où les questions ont déjà été posées, il est certain que le recours au Référendum serait une très bonne chose.

  • M745070 le jeudi 29 jan 2015 à 17:12

    Ce qui est sûr c'est qu'il y a quelque chose qui cloche dans le système actuel avec une assemblée (représentant le peuple) et un président (élu par le peuple) en quasi simultanéité, députés et président ne pensant plus qu'à leur prochaine ré-élection car cinq ans (et on le voit bien) c'est court et nous sommes en campagne électorale permanente dans l'incapacité de traiter des problèmes de fond et construire un vrai projet dans la durée. Oui 7 ans c'est bien et bien sûr non renouvelable.

  • M9456349 le jeudi 29 jan 2015 à 14:57

    Je suis contre un mandat présidentiel de 7 ans .5 ans sont suffisants pour entériner les idées des candidats. Les idées ou réformes doivent être cogitées pendant les 2 années précédant l'élection. Réflexion- Action

  • mlemonn4 le jeudi 29 jan 2015 à 14:15

    Ils veulent continuer à vivre de leurs privilèges indécents! quel scandale ! l'enrichiseement personnel sur le dos du contribuable est insoutenable par ces technocrates politicards d'autant qu'ils n'ont à justifier de rien ! La révolution va leur siffler aux oreilles plus vite qu'ils ne le pensent tous ces pantouflards qui ne servent à rien! c'est cela la république bananière de nos technocrates fonctionnaires qui s'enrichissent de la spoliation des citoyens qu'ils mettent au chômage!

  • jfvl le jeudi 29 jan 2015 à 14:11

    C'est vrai que s'ils votaient dans l'intérêt de la France, de la République et des français çà se saurait !