Le robot Philae s'est réveillé sur la comète Tchouri

le
1

FRANCFORT (Reuters) - Le robot Philae, qui n'avait plus envoyé de signaux depuis sept mois de la comète Tchouri (67P/Tchourioumov-Guerassimenko), s'est réveillé, a annoncé dimanche l'Agence spatiale européenne (ESA).

L'ESA précise avoir reçu un signal de 85 secondes de Philae, via la sonde Rosetta, à son centre des opérations spatiales de Darmstadt, en Allemagne, samedi à 22h28 (20h28 GMT).

"Philae va très bien (...) L'atterrisseur est opérationnel", a dit Stephan Ulamec, de l'agence spatiale allemande DLR.

Sa batterie épuisée, le robot était entré en "hibernation" le 15 novembre dernier après 57 heures de travail sur la comète, à plus de 500 millions de kilomètres de la Terre.

Jusqu'à ce week-end, le robot était dans une zone peu ensoleillée, ce qui l'empêchait de puiser l'énergie nécessaire pour recharger sa batterie alimentée par des panneaux solaires.

Philae, largué par la sonde Rosetta, n'avait pu s'arrimer le 12 novembre sur le lieu prévu de son atterrissage en raison d'un défaut de fonctionnement de ses harpons et avait rebondi par deux fois pour se poser à un kilomètre du site retenu, sur une zone à l'ombre d'une falaise, où l'ensoleillement était insuffisant pour ses panneaux solaires.

La sonde Rosetta, arrivée dans la banlieue de "Tchouri" en août dernier, dix ans après avoir quitté la Terre, continue de survoler la comète et sa mission durera au moins jusqu'à décembre prochain.

(Thomas Atkins, Guy Kerivel pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • jfvl le dimanche 14 juin 2015 à 17:16

    Une bonne nouvelle ce robot est plus fiable et plus actif que notre président