Le renvoi de Christine Lagarde devant la CJR à nouveau requis

le
3
RENVOI DE CHRISTINE LAGARDE DEVANT LA CJR À NOUVEAU REQUIS
RENVOI DE CHRISTINE LAGARDE DEVANT LA CJR À NOUVEAU REQUIS

PARIS (Reuters) - Le ministère public a requis vendredi le rejet du pourvoi en cassation de Christine Lagarde contre son renvoi devant la Cour de justice de la République pour négligence dans l'affaire de l'arbitrage rendu en faveur de Bernard Tapie en 2008.

La Cour de cassation rendra sa décision le 22 juillet.

La directrice générale du Fonds monétaire international (FMI) avait été renvoyée en décembre devant la Cour de justice, une décision contre laquelle elle avait alors décidé de former un recours.

La commission d'instruction de la Cour de justice de la République avait décidé ce renvoi de l'ancienne ministre de l'Economie de Nicolas Sarkozy (2007-2011) pour "négligence dont il résulte un détournement de fonds publics par une personne privée" dans une affaire concernant Bernard Tapie.

L'homme d'affaires et son épouse, leurs sociétés et leurs liquidateurs judiciaires ont été condamnés en décembre 2015 à rembourser les 404 millions d'euros versés en vertu de l'arbitrage qui avait soldé leur litige avec le Crédit Lyonnais sur la revente d'Adidas.

Bernard Tapie a lui-même perdu jeudi un recours contre cette décision devant la Cour de cassation.

Christine Lagarde affirme avoir toujours agi dans cette affaire dans l'intérêt de l'Etat et dans le respect de la loi.

(Gérard Bon, édité par Simon Carraud)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M2766070 il y a 7 mois

    Heu avant y avait eut négligence pour 3500 kontaminé duseng ? et rien ... encore avant y avait eut le carrefour du dévellopement 50 mns de frcs des tournés et ..rien , donc là ..ça risque moins, mais AVANT on avait pas été aussi loin en poursuite...é to nant

  • Ja_smith il y a 7 mois

    Au trou Lagourde, avec son petit chefaillon nullissime Sarkozy.

  • murashig il y a 7 mois

    La question demeure de l alternative a l arbitrage car le droit purement technique a ses incertitudes, meme si les sommes en jeu ne sont pas morales... Si Tapie a raison au fond sur une spoliation par le LCL... Alors l addition pourrait depasser le milliard et demi... au frais du contribuable !!!