Le QG de l'armée dans l'est de l'Ukraine pilonné, cinq morts

le
1

KIEV (Reuters) - Cinq personnes sont mortes et 26 autres ont été blessées mardi dans des tirs de roquettes sur la ville de Kramatorsk, où est installé le quartier général de l'armée ukrainienne pour l'est de l'Ukraine, rapportent les autorités régionales sous contrôle de Kiev.

Un photographe de Reuters présent sur place a vu le corps d'une femme tuée après un tir de roquette sur cette localité située au nord du bastion rebelle de Donetsk, à environ 50 km de la ligne de front.

Les séparatistes pro-russes ont démenti avoir attaqué la ville, rapporte l'agence de presse russe RIA. "Il n'y a pas eu de frappes de notre part avec quelque engin que ce soit en direction de Kramatorsk", a déclaré un représentant des rebelles à Donetsk.

Devant le parlement, à Kiev, le président ukrainien Petro Porochenko a déclaré que deux tirs avaient eu lieu, l'un contre le QG de l'armée et l'autre contre une zone résidentielle.

"Il y a vingt-cinq minutes, le principal QG de notre opération antiterroriste a été frappé par une roquette Tornado. Le QG a été touché, mais une deuxième frappe a eu lieu sur des quartiers résidentiels de Kramatorsk", a-t-il dit.

L'administration régionale pro-gouvernementale a déclaré que les roquettes avaient été tirées de la région sous contrôle rebelle de Horlivka, à une cinquantaine de km de Kramatorsk.

C'est à partir de Kramatorsk que l'état-major ukrainien dirige les opérations militaires contre les séparatistes pro-russes.

(Richard Balmforth; Pierre Sérisier, Jean-Stéphane Brosse et Eric Faye pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • grinchu1 le mardi 10 fév 2015 à 15:07

    y a des nuls quelque part ...