Le PS conserve la circonscription de Jean-Marc Ayrault

le
4
LE PS REMPORTE LA LÉGISLATIVE PARTIELLE EN LOIRE-ATLANTIQUE
LE PS REMPORTE LA LÉGISLATIVE PARTIELLE EN LOIRE-ATLANTIQUE

NANTES (Reuters) - La candidate socialiste Karine Daniel a remporté dimanche l'élection législative partielle organisée sur la troisième circonscription de la Loire-Atlantique, détenue depuis trente ans par Jean-Marc Ayrault, avec 55,44 % des voix.

Cette universitaire de 40 ans et adjointe à l'actuelle maire de Nantes, Johanna Rolland, devance Matthieu Annereau (Les Républicains), au terme d'un second tour marqué par 74,23 % d'abstention et près de 12 % de votes blancs.

Ce scrutin, auquel avaient pris part onze candidats, fait suite à la nomination de Jean-Marc Ayrault au ministère des Affaires étrangères lors du remaniement ministériel de février dernier: son suppléant Jean-Pierre Fougerat, qui l'avait remplacé à l'Assemblée nationale lorsqu'il était à Matignon (2012-2014), est décédé entre-temps d'un cancer.

La troisième circonscription de la Loire-Atlantique comprend une partie de la ville de Nantes et sept communes situées à l'ouest de la ville. Elle est détenue depuis 1978 par la gauche.

(Guillaume Frouin,; Nicolas Delame pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • g.marti4 le lundi 25 avr 2016 à 10:01

    Beaucoup de français ne veulent plus des socialos... mais dès qu'il s'agit de les mettre dehors ils ne se mobilisent pas... "irrationnel" quand tu nous tiens !!! Il ne reste plus beaucoup de socialistes mais au moins eux, ils se mobilisent et l'emportent avec une peau de chagrin. Conclusion : les socialos seront encore là en 2017

  • charleco le lundi 25 avr 2016 à 09:01

    la démocratie se meurt.

  • vmcfb le lundi 25 avr 2016 à 08:46

    "Elue" avec 8% des inscrits: notre démocratie est morte..

  • vmcfb le lundi 25 avr 2016 à 08:23

    On devrait ne pas entériner tout résultat avec des taux d'abstention records comme celui-là, sans compter les votes blancs. Cette femme, certainement respectable, ne représente personne.