Le programme fourre-tout de Donald Trump

le
1
Le candidat à l'investiture républicaine, l'homme d'affaires Donald John Trump.
Le candidat à l'investiture républicaine, l'homme d'affaires Donald John Trump.

Si l'on est charitable, on pourrait qualifier le programme du candidat républicain d'« évolutif ». Si on l'est un peu moins, on peut dire que Donald Trump est une vraie girouette qui change d'opinion comme de chemise. Lors du dernier débat entre candidats à l'investiture, il a reconnu avoir modifié sa position sur l'immigration et s'est justifié en disant : « Il faut avoir une certaine flexibilité, une marge de négociation. » Son slogan est aussi vague que creux. Il veut « rendre sa grandeur à l'Amérique », et quand on lui demande comment il va réussir à tenir ses promesses impossibles, il répond systématiquement : « Attendez que je sois président, vous verrez. » Pour compliquer le tout, il est inclassable et totalement imprévisible. Par moment, il défend des idées conservatrices, comme la suppression de la réforme de la santé de Barack Obama. Mais à d'autres, il piétine allègrement l'orthodoxie du parti en promettant par exemple un grand programme de dépenses publiques. Petit aperçu du programme de The Donald au 7 mars 2016.

Immigration

C'est son cheval de bataille. Il promet de construire un mur aux frontières des États-Unis, d'une hauteur supérieure de 30 centimètres à la Grande Muraille de Chine, qui sera « magnifique artistiquement », le « mur le plus grandiose que vous ayez jamais vu », qu'on surnommera « le Mur Trump ». Au départ, il prévoyait de l'ériger le long des 3 000...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M3609791 il y a 9 mois

    Parti pris du Point, comme d'habitude. Pour être apprécié de cette revue, il faut être de gauche ou pro-palestinien (ce qui va souvent ensemble).