Le portefeuille électronique made in France disponible pour 40 millions de clients

le
2

Le Crédit agricole et LCL vont à leur tour diffuser Paylib, le rival de PayPal, développé par BNP Paribas, Société générale et La Banque postale. Les Français qui l'adopteront pourront aussi payer sur les sites étrangers, grâce à un accord avec MasterCard.

Le Crédit agricole et LCL proposeront l'an prochain à leurs clients de régler leurs achats en ligne avec Paylib. Les deux banques viennent de décider d'adopter à leur tour le portefeuille électronique créé en septembre 2013 par BNP Paribas, Société générale et La Banque postale, pour concurrencer PayPal. Au total, avec le Crédit mutuel Arkea qui en a fait autant cet été, Paylib sera disponible courant 2015 pour près d'un Français sur deux. Il suffira de l'ouvrir auprès de sa banque (en ligne le plus souvent), et d'y enregistrer les données de sa carte bancaire pour pouvoir régler ses dépenses sur Internet avec seulement un identifiant et un mot de passe.

Seule BPCE va déployer le portefeuille électronique de Visa

Dans le reste de l'Europe, les géants Visa et MasterCard déploient leurs propres portefeuilles électroniques, V. me et MasterPass, y compris auprès des établissements bancaires. Mais en France, les banques ont décidé de faire cavalier seul. Seule BPCE s'est pour l'instant ralliée à Visa, et propose V. me à ses clients. LCL avait annoncé vouloir en faire autant, mais il a finalement emboîté le pas à sa maison mère, le Crédit agricole.

Paylib, solution franco-française, commence tout juste à être référencée sur les grands sites de e-commerce de l'Hexagone, comme showroomprive.com, vente-privee.com, voyages-sncf.com ou encore priceminister.com. Mais les banques françaises n'ont pas les moyens de le déployer aussi hors des frontières. Elles avaient besoin d'un allié. D'où l'accord signé avec MasterCard. Dévoilé ce mardi, il permettra aux Français titulaires de Paylib de régler aussi, courant 2015, sur les sites étrangers, en utilisant le portefeuille électronique MasterPass, déjà adopté par plus de 60.000 commerçants dans 13 pays. En France, les deux marques Paylib et MasterPass seront promues conjointement auprès des cybermarchands.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • imagine7 le mercredi 26 nov 2014 à 10:08

    Merci les banques

  • imagine7 le mercredi 26 nov 2014 à 10:07

    Les cartes bancaire avec paiement par contact sont piratable car les données bancaire ne sont pas protégées, un petit malin qui met un logiciel sur son portable est qui passe pas loin de vous aura vos coordonnées bancaire. M