Le père du Big Mac s'éteint à 98 ans

le
2
Le Big Mac pleure son inventeur.
Le Big Mac pleure son inventeur.

Deux steaks hachés, du fromage fondu, des cornichons, quelques feuilles de laitue et une pincée d'oignons recouverts d'une « sauce spéciale » à la recette bien gardée : le célèbre Big Mac pleure aujourd'hui son inventeur. Ancien propriétaire d'un restaurant franchisé McDonald's, Michael « Jim » Delligatti s'est éteint chez lui lundi près de Pittsburgh, dans l'est des États-Unis. L'homme à l'origine du sandwich le plus emblématique de la restauration rapide américaine avait 98 ans.

Désormais indissociable de l'image de l'enseigne au « M » jaune, le best-seller a tardé à rejoindre la carte de la chaîne. À en croire le Los Angeles Times, son créateur a longtemps dû se démener pour convaincre le géant du fast-food de prendre ses distances avec le traditionnel burger à un étage. De fait, la trouvaille de Delligatti était déjà proposée chez plusieurs de ses concurrents dans les années 1960, lorsqu'il dirigeait son propre McDonald en Pennsylvanie, comme il l'avait confié en 1993 au quotidien. Et d'ajouter, en toute modestie : « Ce n'est pas comme si on avait découvert l'ampoule électrique. [Elle] était déjà là. Je me suis contenté de la visser dans sa douille. »

En 1967, ce visionnaire incompris avait fini par obtenir l'autorisation de se lancer dans la commercialisation de sa nouvelle formule et ses ventes avaient bondi de 12 %. Quelques...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • frk987 il y a 4 jours

    Je suis sûr que pour arriver à 98 ans, il n'a jamais mangé un Big Mac, ou alors c'est 110 ans qu'il aurait fait.

  • M7361806 il y a 5 jours

    Chez nous un petit génie a inventé la double ration de frites , ses résultats se font attendre......