Le Pentagone a financé de la fausse propagande djihadiste

le
0
Le Pentagone aurait déboursé 500 millions de dollars pour produire de la fausse propagande djihadiste en Irak.
Le Pentagone aurait déboursé 500 millions de dollars pour produire de la fausse propagande djihadiste en Irak.

C'est une opération aussi secrète que polémique. Le Pentagone aurait déboursé plus de 500 millions de dollars pour produire de la fausse propagande djihadiste pendant la guerre d'Irak, rapporte l'ONG britannique The Bureau of Investigative Journalism. D'après elle, les États-Unis ont travaillé pendant cinq ans avec l'entreprise de relations publiques anglaise Bell Pottinger et ont fait travailler 300 employés sur le programme. La prestigieuse société, qui s'est installée à Bagdad en 2004, disposait d'un budget de 100 millions de dollars par an.

« Promouvoir les élections démocratiques »

Selon les journalistes qui ont interviewé une demi-douzaine d'exécutants, les objectifs des Américains étaient multiples. Alors que les États-Unis venaient de faire tomber Saddam Hussein et s'embourbaient progressivement dans une guerre contre les rebelles, le Pentagone a mis au point une propagande pour « promouvoir les élections démocratiques ». Rapidement, des employés de Bell Pottinger commencent à produire des vidéos anti-djihad. Interviewé par les journalistes du Bureau of Investigative Journalism, Martin Wells, qui a été recruté en mai 2006 sans vraiment connaître la nature de la mission, se rappelle une expérience « choquante, révélatrice et qui a changé [sa] vie ».

Des DVD traçables pour suivre la propagande

Pendant les dix ans de l'opération, les employés de...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant