Le PDG d'EDF souhaiterait une hausse des tarifs de 2,5% par an

le
1

PARIS (Reuters) - Le PDG d'EDF, Jean-Bernard Levy, demande au gouvernement une hausse des tarifs de 2,5% par an sur trois ans, rapporte Le Journal du Dimanche qui ne cite pas ses sources.

Dans l'entourage du groupe, détenu à 84,5% par l'Etat, on précise qu'"il n'y a pas d'accord". Mais "comme EDF se montre bonne fille, elle espère que sa mère sera généreuse", ajoute-t-on, toujours dans les colonnes du JDD.

Un porte-parole d'EDF n'a pas souhaité faire de commentaires.

La ministre de l'Energie, Ségolène Royal, a gelé l'an dernier une hausse prévue de 5% des tarifs réglementés et a demandé à EDF de revoir sa stratégie plutôt que de procéder à "la hausse systématique du prix de l'énergie".

Une nouvelle formule de calcul a été mise en place et prend désormais en compte les prix du marché de gros et plus seulement l'évolution des coûts d'EDF. Les tarifs ont ainsi augmenté de 2,5% pour les particuliers en novembre.

La hausse des tarifs évoquée dans le JDD pourrait être, selon le journal, une manière pour le gouvernement de remercier EDF de venir en aide à l'ex-fleuron du nucléaire français Areva. Le géant français de l'électricité a proposé de racheter la division d'Areva dédiée aux réacteurs pour deux milliards d'euros.

La publication de cette information survient à trois jours d'une réunion organisée mercredi par François Hollande à l'Elysée sur la réorganisation de la filière nucléaire française.

(Marine Pennetier et Michel Rose, édité par Pierre Sérisier)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • danielk6 le lundi 1 juin 2015 à 14:40

    et moi je veux que son salaire soit au niveau de la CMU.et de la suppression de tous les avantages ces nantis D'EDF