Le PDG d'AF-KLM s'alarme du manque d'avancées avec les pilotes

le
3
PAS D'AVANCÉES DANS LES DISCUSSIONS AVEC LES PILOTES GRÉVISTES D'AIR FRANCE
PAS D'AVANCÉES DANS LES DISCUSSIONS AVEC LES PILOTES GRÉVISTES D'AIR FRANCE

PARIS (Reuters) - Le PDG d'Air France-KLM, Alexandre de Juniac, s'est alarmé lundi du manque d'avancées dans les discussions avec les pilotes grévistes d'Air France alors que la compagnie prévoit de ne pouvoir assurer que 40% de ses vols mardi.

Lors d'une conférence de presse, le PDG a estimé que les positions des grévistes s'étaient durcies au cours du week-end, les pilotes dénonçant la stratégie de développement de la filiale à bas coûts Transavia.

Il a également indiqué que son groupe achèterait 22 ou 23 appareils dans le cadre du cette stratégie.

Après plusieurs années de restructuration, Air France-KLM veut passer à une nouvelle étape de son développement avec un plan stratégique qui s'appuie notamment sur l'essor de Transavia, appelée à devenir à terme une grande rivale de Ryanair ou d'EasyJet en Europe.

(Tim Hepher, Benjamin Mallet pour le service français, édité par Dominique Rodriguez)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M2547374 le lundi 15 sept 2014 à 16:00

    Ces autistes, gavés depuis toujours, préfèrent voir leur entreprise disparaître (ils n' y croient pas, pensant toujour que l' état sera là) plutôt que d' être réalistes et de permettre à celle-ci de rattraper son retard sur les autres compagnies low-cost.Bravo le droit de grève, a quand des réformes de fond.

  • LeRaleur le lundi 15 sept 2014 à 15:49

    Y'a qu'à les virer, ou dépôt de bilan. Depuis le temps que ça dure.

  • M7097610 le lundi 15 sept 2014 à 14:46

    qu'il dépose le bilan pour rigoler ! on verra quels sont les pilotes repris ...