Le parquet de Lille requiert la relaxe de Dominique Strauss-Kahn

le
0

LILLE (Reuters) - Le parquet de Lille a requis mardi la relaxe de Dominique Strauss-Kahn, jugé depuis plus de deux semaines pour proxénétisme aggravé dans l'affaire dite du "Carlton".

L'ancien patron du Fonds monétaire international, qui comparaît aux côtés de treize autres prévenus, est soupçonné d'avoir été "l'instigateur" de rencontres avec des prostituées entre 2008 et 2011 à Lille, Paris, Bruxelles et Washington.

"DSK", 65 ans, nie avoir été à l'origine des parties fines auxquelles il a participé et dit n'avoir jamais soupçonné la qualité des participantes.

Son audition de deux jours et demi la semaine dernière n'a guère mis à mal sa ligne de défense.

Plusieurs parties civiles ont par ailleurs renoncé lundi à lui réclamer des dommages et intérêts, faute de pouvoir prouver l'infraction de proxénétisme aggravé.

(Pierre Savary, avec Chine Labbé, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant