Le parquet confirme un mort dans l'assaut de Saint-Denis

le
4
UN MORT DANS L'ASSAUT DE SAINT-DENIS
UN MORT DANS L'ASSAUT DE SAINT-DENIS

PARIS (Reuters) - Une femme retranchée dans l'appartement de Saint-Denis, où un assaut des forces de l'ordre est toujours en cours mercredi matin, est morte après avoir activé son gilet explosif, a confirmé le procureur de Paris.

Trois hommes retranchés dans cet appartement ont été extraits par le RAID et placés en garde à vue, ajoute François Molins dans un communiqué.

"Leurs identités ne sont pas établies à ce stade", écrit-il.

Un homme et une femme ont par ailleurs été interpellés et placés en garde à vue à proximité immédiate de l'appartement, précise-t-il.

L'assaut a débuté à 04H20 (03H20 GMT) dans la nuit de mardi à mercredi.

Neuf gardes à vue qui étaient toujours en cours mardi soir dans l'entourage de deux des djihadistes morts vendredi ont par ailleurs été levées mercredi, selon le procureur.

(Chine Labbé, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • ttini le mercredi 18 nov 2015 à 11:01

    y a t'il un remède contre ce SIDA mental qu'est l'islamisme ?

  • alain..c le mercredi 18 nov 2015 à 10:25

    d.e.s.t et bien 1000 verges ready.....

  • d.e.s.t. le mercredi 18 nov 2015 à 10:11

    Dommage qu'il n'y en ait qu'une, mais je me demande ce qui attend les femmes-martyrs au paradis des djihadistes assassins!

  • M3182284 le mercredi 18 nov 2015 à 09:24

    Montjoie, Saint Denis