Le pape du porno américain veut mettre Trump à genoux

le
1
Larry Flynt poursuit son combat contre le camp républicain... pour protéger ses revenus issus de la pornographie.
Larry Flynt poursuit son combat contre le camp républicain... pour protéger ses revenus issus de la pornographie.

Larry Flynt a encore frappé ! Jamais avare de coups d'éclat, le Marc Dorcel d'outre-Atlantique veut jouer les deus ex machina de la présidentielle à grand renfort de billets verts. Il se propose, cette fois, de plomber la campagne de son sosie politique, Donald Trump. Tout enregistrement du candidat républicain tenant des propos « dégradants » ou ayant un comportement « illégal » intéresse le fondateur du magazine pornographique Hustler. Au point que ce dernier se dit prêt à débourser un million de dollars pour en obtenir. Hillary Clinton s'attendait-elle à un tel allié dans la bataille électorale ?

Flynt le féministe

« J'ai toujours célébré les femmes. Les femmes de toutes formes et tailles. Traiter une femme comme monsieur Trump l'a fait est à la fois décevant et incroyable, particulièrement de la part de quelqu'un qui veut être président », a déclaré dans un communiqué l'homme qui a bâti sa fortune personnelle grâce à l'industrie pornographique. Est-il le mieux placé pour le faire ? Tout au long de sa carrière, il a été poursuivi pour pornographie, outrage au drapeau américain, refus de révéler ses sources, diffamation et même « détresse émotionnelle ».

Déterminé cette fois à clouer au pilori le magnat de l'immobilier, qui pourtant lui ressemble à plus d'un titre, Larry Flynt cible la liberté de ton de Donald Trump quand il parle des femmes, assimilée à...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • dotcom1 il y a un mois

    Pourquoi "pape" et pas rabin ou imam?