Le Panthéon accueille quatre héros de la Résistance

le
2
Geneviève de Gaulle-Anthonioz, Pierre Brossolette, Germaine Tillion et Jean Zay font ce mercredi leur entrée au Panthéon.
Geneviève de Gaulle-Anthonioz, Pierre Brossolette, Germaine Tillion et Jean Zay font ce mercredi leur entrée au Panthéon.

"Avec ce geste, la République donnera toute sa place à l'un de ses enfants les plus turbulents et les plus talentueux, dont toute la vie fut au service de notre idéal républicain." En ordonnant le transfert des cendres d'Alexandre Dumas au Panthéon, le président Jacques Chirac avait ainsi salué la mémoire de l'écrivain. C'était en 2002. Depuis, aucun grand homme et, plus encore, aucune grande femme n'avaient eu les honneurs de cette grand-messe républicaine. Treize ans plus tard, voici l'oubli réparé.

Héros de la Résistance, ils incarnent par-delà la mort les valeurs de la République : Geneviève de Gaulle-Anthonioz, Pierre Brossolette, Germaine Tillion et Jean Zay font ce mercredi leur entrée au Panthéon, où François Hollande leur rendra un hommage solennel. C'est au son de la "Complainte du partisan" interprété par le choeur de l'armée française et sous un ciel qui s'annonce clément que les quatre cercueils portés par des gardes républicains arriveront à 17 heures 20 précises sur le parvis du Panthéon en provenance de la Sorbonne voisine, où ils ont été accueillis la veille pour une veillée publique. Dans leur sillage, un cortège de 144 proches, résistants, lycéens, étudiants...

Quelques instants plus tard, le chef de l'État prononcera un long discours pour célébrer ces quatre personnalités qui "ont porté haut les valeurs de la République". Il sera ponctué par la Marseillaise avant que les portes du Panthéon ne s'ouvrent...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • frk987 le mercredi 27 mai 2015 à 10:06

    Manque FH.....le grand Résistant, MDR !!!!!!

  • rodde12 le mercredi 27 mai 2015 à 09:19

    Décision éminemment politique; Il faut chercher pourquoi maintenant et pourquoi d'autres n'y sont pas. avaient ils moins de mérite?