Le multirécidiviste fait maintenant le show au théâtre

le
0
Le multirécidiviste fait maintenant le show au théâtre
Le multirécidiviste fait maintenant le show au théâtre

Habitant un quartier sensible à Caen dans les années 1990, David Desclos, aujourd'hui David Lupin au théâtre, ne cache pas être tombé très tôt dans la délinquance : « J'ai commencé à voler en classe de sixième. Des bouteilles de vin que je revendais aux habitants de la cité, des 501, et des Nike pour moi. À 14 ans, je passe presque toutes mes nuits dehors. »

S'empilent ensuite vols dans les voitures, trafic de haschich et surtout cambriolages : plusieurs centaines d'expéditions qui lui font sillonner la Normandie et la Bretagne. « Je voulais devenir quelqu'un dans le quartier. Rester honnête, c'était avoir une vie médiocre. Le business, c'était une autre vie avec de l'argent assuré », déclare-t-il, intarissable et verbe haut, en septembre 1996 à Ouest-France après une nouvelle comparution au tribunal correctionnel. Mais, déjà, il affirme aussi vouloir s'en sortir.

L'arrestation fait en effet partie des risques du métier : « La première fois, c'était dans une bijouterie du Massif central pendant une colonie de vacances. » Impliqué dans une agression, il purge une première longue peine : 16 mois à la prison d'Argentan (Orne). « On m'y a dit : Arrête-toi pendant qu'il est temps ! »

Il s'évade pendant sa garde à vue

Alors que la police s'attend au premier braquage du jeune délinquant, il tombe comme médiocre émule de Spaggiari : avec deux...

Lire la suite sur Le Point.frLire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant