Le meurtrier d'Aurélie Fouquet condamné à 20 ans de prison en Algérie

le
2
La mère d'Aurélie Fouquet (3e à droite) attend, avec des membres de la famille de la policière, le procès de neuf personnes accusées du braquage avorté en 2010.
La mère d'Aurélie Fouquet (3e à droite) attend, avec des membres de la famille de la policière, le procès de neuf personnes accusées du braquage avorté en 2010.

Le parquet avait requis la perpétuité. Fisal Faïd, le frère du braqueur multirécidiviste Rédoine Faïd, a finalement été condamné en Algérie à vingt ans de réclusion criminelle pour le meurtre de la policière municipale Aurélie Fouquet, lundi 11 juillet. Fisal Faïd avait fui dans son pays d'origine le 21 mai 2010, au lendemain de la fusillade mortelle de Villiers-sur-Marne (Val-de-Marne). Sa double nationalité l'empêche d'être extradé, mais il a malgré tout été jugé à la demande de la France.

Interpellé en mars pour trafic de stupéfiants en Algérie et condamné à dix ans de prison dans ce dossier, Fisal Faïd avait été acquitté en première instance dans l'affaire Fouquet. Mais un témoin, présent au procès devant la cour d'assises de Paris en avril, l'a formellement reconnu sur photo comme étant le tireur de Villiers-sur-Marne, et a reconfirmé sa déclaration en voyant l'accusé par visioconférence depuis Nanterre : « C'est bien lui qui a tiré sur la femme », a-t-il répété deux fois.

« Une immense satisfaction » pour la famille Fouquet

Pour la mère d'Aurélie Fouquet, « c'est une immense satisfaction », a assuré son avocat, Laurent-Franck Liénard. Fisal Faid a refusé de s'exprimer à l'audience, selon la partie civile, affirmant que son procès n'était « pas équitable ». L'homme aujourd'hui âgé de 46 ans a toujours clamé son innocence, malgré...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • Aston54 il y a 5 mois

    Un bel exemple de ls stupidité qu'est les double nationalité!!!!

  • mlaure13 il y a 5 mois

    La "Veuve joyeuse" du Docteur Guillotin, était pourtant un excellant remède...:-(((