Le grand pédalage contre le gaspillage alimentaire

le
0
La plupart des produits jetés par les grandes enseignes de distribution sont encore propices à la consommation. 
La plupart des produits jetés par les grandes enseignes de distribution sont encore propices à la consommation. 

Le top départ sera donné le 6 janvier. Baptiste Dubanchet s'élancera de Paris avec New York en ligne de mire, soit entre 10 000 et 15 000 kilomètres (selon ses détours) à parcourir à vélo, puis sur son pédalo. Objectif : sensibiliser et lutter contre le gaspillage alimentaire. Tout au long de son périple, le jeune homme de 28 ans se nourrira uniquement de produits dont la date limite de consommation est dépassée, mais qui restent comestibles, et qui étaient destinés à la poubelle.

Originaire de Bourges, Baptiste Dubanchet est diplômé d'un master de développement durable. « Quand j'étais étudiant, je travaillais dans la restauration rapide et j'en ai eu marre de jeter toute cette nourriture. Je me suis posé des questions, j'ai beaucoup réfléchi. J'ai commencé par devenir végétarien, pour finir par me dire qu'on marchait sur la tête. J'ai décidé de m'impliquer dans cette cause et de tenter de sensibiliser », explique-t-il au Point. Il a ensuite beaucoup voyagé. « J'ai pris conscience de l'ampleur du gaspillage en travaillant dans la restauration et dans l'hôtellerie. À Tahiti, je travaillais dans un hôtel ou des bennes entières de nourriture étaient jetées. »

Budget de 60 000 euros

Sa première initiative anti-gaspillage remonte à 2014. Il avait alors parcouru 4 000 kilomètres à vélo, reliant Paris à...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant