Le Golan en état d'alerte

le
0

La tension est encore montée d'un cran dans le nord d'Israël. Une attaque à la frontière avec le Liban a fait plusieurs morts et des blessés du côté israélien cette semaine. Cette frappe revendiquée par le Hezbollah fait suite à un raid attribué à Tsahal et qui avait provoqué la mort de six membres de la milice du Hezbollah et six des gardiens de la révolution iranienne le 18 janvier dernier. L'Etat hébreu n'a ni confirmé ni démenti sa responsabilité dans l'opération.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant