Le Français Jean Vanier couronné par le prix Templeton

le
0
Jean Vanier, fondateur des communautés de l'Arche.
Jean Vanier, fondateur des communautés de l'Arche.

Bel aréopage... Après Mère Teresa, première lauréate en 1973, Alexandre Soljenitsyne ou, plus récemment, le dalaï-lama et Desmond Tutu, c'est le Français Jean Vanier qui, cette année, se voit attribuer le prix Templeton. Cette distinction à la fois prestigieuse et dotée (environ 1,5 million d'euros) est décernée par la fondation anglaise éponyme à une personnalité qui s'est fait remarquer pour ses activités caritatives ou son dévouement dans l'entraide et la compréhension interreligieuse. C'est donc logique que Jean Vanier soit ainsi récompensé puisque cette grande conscience catholique, personnage discret à la vie incroyable aujourd'hui âgé de 86 ans, a voué sa vie aux handicapés mentaux en créant les communautés de l'Arche. À l'origine, pourtant, cet engagement est le fruit du hasard. Né à Genève en 1928, fils d'un général canadien - engagé volontaire pendant la guerre de 14 et qui deviendra gouverneur général du Canada --, Jean Vanier s'embarque - à l'âge de 13 ans - dans la Royal Navy. Et, un jour, évite de peu de mourir noyé. "Je suis tombé à l'eau, j'ai perdu connaissance et j'ai été emporté, nous a-t-il raconté. J'ai eu la vie sauve grâce au passage d'un autre navire. J'ai rencontré la mort, mais dès le lendemain, après quelques rasades de cognac, j'étais de nouveau au boulot." "Horrifié" Cet accident sera déclencheur. Et fondateur. Sans que l'intéressé s'en aperçoive vraiment à ce moment-là... "Peu après,...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant