Le FN sur le point d'emprunter 27 millions d'euros à des banques russes ?

le
0
La présidente du FN Marine Le Pen, photo d'illustration.
La présidente du FN Marine Le Pen, photo d'illustration.

Selon le journal britannique The Times, le trésorier du Front national, Wallerand de Saint-Just, aurait fait la demande d'un prêt de 27 millions d'euros auprès de banques russes.

Le parti a en effet besoin de 15 millions d'euros pour financer sa campagne pour les législatives et de 12 millions pour la présidentielle, deux scrutins qui auront lieu en 2017. Si l'information est confirmée, ce ne serait pas la première fois que le parti de Marine Le Pen fait appel au financement des banques russes. Le prêt pourrait être contracté auprès de la First Czech-Russian Bank. Fondée en 1996, la banque doit financer les échanges commerciaux et les investissements entre la Russie et la République tchèque.

"Un pion" dans la stratégie de la Russie

En 2014, déjà, les banques russes avaient prêté 9 millions d'euros au Front national. Un financement délicat car il met en cause l'influence politique de la Russie sur les affaires françaises.

À l'époque, le premier secrétaire du PS Jean-Christophe Cambadélis avait dénoncé : "Vladimir Poutine vous finance parce que vous êtes un pion dans sa stratégie pour faire éclater l'Europe". Des accusations qui avaient fait bondir la présidente du FN qui avait répondu, dans Le Monde : "Au motif que l'on obtient un prêt, cela déterminerait notre position internationale ?"

"Aucun contact avec une banque étrangère"

Lorsqu'il s'agit...

Lire la suite sur Le Point.frLire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant