Le FN recrute jusqu'à l'UDI

le
0
Photo d'illustration.
Photo d'illustration.

La grande transhumance vers le Front national se poursuit. Après Sébastien Chenu, ancien secrétaire général de l'UMP, le parti de Marine Le Pen peut se targuer d'une nouvelle prise. L'Express révèle que Julien Odoul, secrétaire général du groupe UDI au conseil général de Seine-Saint-Denis, vient en effet de rejoindre ses rangs.Le jeune homme, âgé de 28 ans, est historien de formation. Il aurait rencontré Marine Le Pen en juillet dernier, explique l'hebdomadaire, par l'entregent de Philippe Martel, son directeur de cabinet. Désormais, Julien Odoul travaille aux côtés de cet ancien juppéiste et suit la leader frontiste dans nombre de ses déplacements.."Certains n'ont pas compris"Versatile, il aurait, selon L'Express, commencé sa carrière politique au PS, avant de rejoindre le centre, puis le FN aujourd'hui. Contacté par le Scan du Figaro pour expliquer sa volte-face, Julien Odoul, qui se définit comme un "héritier du bonapartisme", explique n'y voir aucune incohérence. "Cela m'a permis de mettre en conformité mon engagement avec mes idées, pour la première fois", assure-t-il."Certains n'ont pas compris" au sein de l'UDI, concède-t-il cependant. Depuis, cet ancien collaborateur d'André Santini, le député-maire centriste d'Issy-les-Moulineaux, ne se gêne plus pour étriller ses anciens petits camarades.Telle Chantal Jouanno, qu'il tacle sur son compte Twitter, défendant par la même occasion ses nouveaux...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant