Le FMI fait "confiance" à Christine Lagarde

le
8
LE FMI EXPRIME SON SOUTIEN À CHRISTINE LAGARDE
LE FMI EXPRIME SON SOUTIEN À CHRISTINE LAGARDE

WASHINGTON (Reuters) - Le conseil d'administration du Fonds monétaire international a réaffirmé vendredi sa "confiance" à sa directrice générale Christine Lagarde mise en examen dans l'enquête sur l'arbitrage controversé dont a bénéficié Bernard Tapie en 2008.

"Le conseil d'administration a été informé des récents développements liés à cette question et continue d'exprimer sa confiance dans la capacité de sa directrice générale à assurer de manière efficace sa mission", indique un communiqué.

L'ancienne ministre française de l'Economie, placée jusqu'alors sous le statut de témoin assisté, a été mise en examen mardi pour négligence d'une personne dépositaire de l'autorité publique ayant mené à la destruction, au détournement ou à la soustraction par un tiers de fonds publics.

Christine Lagarde a exclu de démissionner et a chargé son avocat "d'exercer tous les recours" contre une décision qu'elle juge "totalement infondée".

Les 24 membres du conseil d'administration, qui disposent du pouvoir de nomination et de révocation du directeur général, ont discuté de l'affaire de l'arbitrage controversé dont a bénéficié l'homme d'affaires français après chacune des trois premières auditions de Christine Lagarde par la commission d'instruction de la Cour de justice de la République.

Le conseil d'administration avait également examiné les implications de cette affaire lors de la nomination de l'ancienne ministre de Nicolas Sarkozy en 2011.

Trois sources ont indiqué à Reuters que le CA entendait continuer à soutenir sa directrice après cette quatrième audition qui a débouché sur sa mise en examen pour "négligence simple".

Christine Lagarde a décidé de faire appel de cette mesure et la procédure judiciaire pourrait durer bien au-delà de la fin de son premier mandat de cinq ans à la tête du FMI en juillet 2016.

(Anna Yukhananov; Pierre Sérisier pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M3435004 le samedi 30 aout 2014 à 12:49

    frk987 +1 La justice française se ridiculise quand elle ne se déshonore pas. Elle ne défend plus les honnêtes gens, fait la vie belle aux voyous et se fait l'instrument des basses oeuvres du pouvoir sociali0-hollandais. Le peuple fera tomber le Mur des C... et les petits agents de la STASI qui font les malins aujourd'hui risqueraient bien de se retrouver en caleçon.

  • knbskin le samedi 30 aout 2014 à 10:15

    Exact, frk987, dans les collège et lycées, les "voyages scolaires" sont devenus une grande occupation des profs et des "temps forts" de l'année scolaire. Ca coûte cher, ça ne sert à rien, ça nuit à la réelle fonction de l'école (transmettre un savoir), mais ça fait "bien", avec la bénédiction des parents d'élèves et de l'Educ Nat ... :D

  • frk987 le samedi 30 aout 2014 à 10:12

    Pour Jyth01 : n'étant pas concerné par les gamins en âge scolaire, j'ai par contre remarqué une chose qui me semble hallucinante, on ne peut plus mettre un pied dehors, l'après-midi, sans voir des cohortes de gamins que l'on traînent contre leur plein gré sur des chemins ou dans les musées. A mon époque il y avait une et une seule sortie scolaire par an...mais on savait lire et écrire.

  • jfvl le samedi 30 aout 2014 à 10:07

    Les juges français ne sont plus crédibles depuis des années ...

  • JODHY le samedi 30 aout 2014 à 08:47

    entièrement d'accord avec frk987 c'est exactement ce que ce soutien veut dire

  • frk987 le samedi 30 aout 2014 à 07:58

    Plus aucune institution ou états étrangers accordent la moindre crédibilité à la France socialiste. Au niveau international, on a la même aura qu'une république bananière du tiers monde.

  • M1084720 le samedi 30 aout 2014 à 07:27

    Peut-être qu'à ce niveau on comprend mieux les roueries de notre appareil de justice...

  • tmf43 le samedi 30 aout 2014 à 07:02

    Entre profiteurs, il faut bien se soutenir.