Le drôle d'avocat des journalistes de "Charlie"

le
4
Antoine Comte, l'avocat choisi par le collectif de Charlie Hebdo.
Antoine Comte, l'avocat choisi par le collectif de Charlie Hebdo.

Antoine Comte, l'avocat choisi par le collectif de Charlie Hebdo créé par Laurent Léger, Patrick Pelloux et Luz, dispose d'un très riche pedigree... Afin de profiter de la pluie d'or qui s'abat soudain sur l'hebdomadaire, les collaborateurs de Charlie ont mandaté un avocat afin qu'il veille à leurs intérêts. Celui-ci doit notamment regarder si les parts détenues par Charb dans le capital de la société éditrice (40 %) ne peuvent pas être "équitablement partagées" entre tous les collaborateurs. Antoine Comte a notamment été le conseil de Joëlle Aubron d'Action directe, de Mourad Dhina et Abdelbaki Sahraoui, cadre et fondateur du Front islamique du salut (FIS), de Philip Bidart (Iparretarrak), condamné à 20 ans de réclusion pour le meurtre d'un gendarme, d'Adem Uzun, haut dirigeant du PKK incarcéré en France alors qu'il était soupçonné de vouloir acheter des missiles...

Antoine Comte, un avocat volontiers classé à l'extrême gauche et ayant aussi défendu Olivier Besancenot qui ne partageait qu'assez peu les conceptions de Charlie et de Charb en matière de caricature du prophète Mahomet... Drôle de choix que ce représentant pour un collectif de salariés de Charlie comportant des familles de victimes et en particulier la veuve de Tignous... L'argent rendrait-il fou ?

Enfin, lors d'un colloque organisé en octobre 2010 à l'Assemblée nationale et intitulé "Lois antiterroristes 25 ans d'exception - Tarnac, un...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • lsleleu le samedi 21 mar 2015 à 00:54

    on a connu la gauche caviar on affaire désormais à une extrême gauche goéland

  • gustav10 le vendredi 20 mar 2015 à 18:43

    Pourrait faire la une du prochain numéro !

  • vxboucau le vendredi 20 mar 2015 à 18:29

    charlie ego ....

  • manx750 le vendredi 20 mar 2015 à 18:27

    Trop drôle ! Charlie était en faillites les collaborateurs payés au lance pierre! Soudain le gros lot du charité business émotionnel : 30 millions € ! Et l'on passe de l'extreme gauche à l'avidité capitaliste pour avoir sa part du magot ! La nature humaine est fabuleuse !