Le Drian, des ventes en Rafale !

le
0
Le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian.
Le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian.

En atterrissant, mardi soir, à l'aéroport militaire de Villacoublay, en région parisienne, Jean-Yves Le Drian savait qu'il rapportait de son voyage à Doha la 3e vente de Rafale depuis le début de l'année. Lors de la visite discrète au Qatar du ministre de la Défense, l'émir al-Thani a donné son accord pour l'acquisition de 24 avions Rafale. Une bonne nouvelle pour François Hollande et l'industrie de l'armement français. Le contrat qatarien s'élève à 6,3 milliards d'euros. L'année 2015 se révèle d'ores et déjà exceptionnelle pour l'armement français, qui engrange, à ce jour, 15 milliards d'euros à l'export.

Avec les ventes à l'Égypte en février et à l'Inde, ce sont ainsi 85 exemplaires de l'avion de chasse français des usines Dassault qui seront livrés à l'exportation. Pour préparer cette vente qatarienne, le ministre de la Défense a effectué dix déplacements au Qatar depuis le 22 août 2012. La vente du Rafale à l'émirat s'inscrit dans le cadre d'un partenariat stratégique dans une région embrasée par le conflit syrien.

L'émir al-Thani avait évoqué pour la première fois le Rafale lors de la deuxième visite de Jean-Yves Le Drian, le 10 février 2013. C'est alors que la négociation technique avait commencé. Le 18 octobre 2014, l'émir avait annoncé au ministre français sa volonté de conclure dans les six mois. L'accord prévoit que 36 pilotes qatariens (cela avait été acté dès décembre 2014) seront formés, ainsi...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant