Le don du sang ouvert aux homosexuels en France à partir de 2016

le
2
LE DON DU SANG SERA OUVERT AUX HOMOSEXUELS À PARTIR DE 2016 EN FRANCE
LE DON DU SANG SERA OUVERT AUX HOMOSEXUELS À PARTIR DE 2016 EN FRANCE

PARIS (Reuters) - Marisol Touraine a annoncé mercredi la levée progressive de l'interdiction du don du sang pour les homosexuels en France à compter du printemps 2016 "dans le respect absolu de la sécurité des receveurs".

L'interdiction de donner du sang pour les hommes ayant des rapports sexuels avec d'autres hommes est en vigueur depuis 1983 en raison des risques liés au sida. Les associations de défense des droits des homosexuels dénonçaient une discrimination.

"Sur la base des propositions qui m’ont été faites par le Directeur général de la Santé, j’ai décidé de suivre sa proposition de mettre fin à l’exclusion définitive du don du sang aux hommes ayant des relations sexuelles avec les hommes", a annoncé la ministre de la Santé à l'issue d'une réunion consacré à ce dossier.

"Il ne s’agit pas aujourd’hui de porter un jugement sur ce choix, qui fut réalisé à une époque marquée par le développement dramatique du sida et de l’affaire du sang contaminé, et pour lequel seule la sécurité transfusionnelle a été prise en compte", a-t-elle plaidé.

"Néanmoins aujourd’hui, nul ne peut contester que cette exclusion définitive est vécue comme une présomption de séropositivité des homosexuels", a-t-elle ajouté. "Cette discrimination -- encore une fois exclusivement fondée sur l’orientation sexuelle -- choque, bien au-delà des homosexuels, bien au-delà des clivages politiques."

Le levée de l'interdiction se fera en deux étapes.

Au printemps prochain, le don du sang total sera ouvert aux hommes ayant des relations sexuelles avec d’autres hommes (HSH) à l’issue d’une période de contre-indication de douze mois.

Les hommes qui, au cours des quatre derniers mois, n’auront pas eu de relation sexuelle avec un homme ou auront eu un seul partenaire, pourront donner leur plasma grâce à la création d’une filière sécurisée par quarantaine, précise le ministère.

Puis, "environ douze mois après", les règles générales s'appliqueront à tous les HSH.

"Les premiers dons nous permettront de réaliser des études et, s’il n’y a pas de risques, les règles qui s’appliquent aux homosexuels seront rapprochées des règles générales l’année qui suit", explique Marisol Touraine dans Le Monde.

"Dans cette optique, nous allons réécrire les questionnaires à remplir lors d’un don de sang pour préciser les conditions pour les homosexuels, mais également pour les hétérosexuels ayant des pratiques à risques, par exemple avec des prostituées."

(Sophie Louet, édité par Yann Le Guernigou)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M5047960 le mercredi 4 nov 2015 à 15:56

    Voila une mesure forte qui vas grandement faire avancer notre société...

  • M4098497 le mercredi 4 nov 2015 à 13:25

    Quand on donne son sang est-on obligé de dévoiler sa sexualité, avec qui, depuis quand ? Ca donne pas" envie " de donner son sang. Y-a-t il une déclaration à signer ou Est-ce simplement sur la bonne foi du déclarant ?.