Le dispositif britannique de prévention des inondations critiqué

le
0
INONDATIONS DANS LE NORD DE L'ANGLETERRE
INONDATIONS DANS LE NORD DE L'ANGLETERRE

LONDRES (Reuters) - Le dispositif britannique de prévention des inondations, mis à mal depuis plusieurs jours dans le Nord de l'Angleterre, doit être totalement repensé, a estimé lundi un responsable de l'agence de tutelle.

L'armée a été mobilisée dimanche pour contribuer à l'évacuation de centaines d'habitants piégés par des crues sans précédent depuis 70 ans dans la région. Deux mille logements et 400 entreprises sont sinistrés à Leeds et un demi-millier de propriétés ont été inondées à York, selon les autorités locales.

"Nous sommes en train de passer de situations extrêmes connues à des situations extrêmes inconnues", a estimé David Rooke, directeur adjoint de l'agence de l'Environnement, qui chargée de la prévention des inondations.

"Nous allons devoir procéder à une réflexion complète et je pense qu'il ne faut pas seulement renforcer les défenses (...), mais réfléchir à l'amélioration de la résistance", a-t-il ajouté au micro de la BBC.

Le Premier ministre David Cameron, qui s'est rendu à York, a quant à lui défendu l'action de son gouvernement, rappelant que 2,3 milliards de livres (3,1 milliards d'euros) devaient être investis sur six ans pour améliorer le dispositif.

"Voyons s'il faut faire davantage et si les défenses anti-inondations doivent être plus hautes qu'elles ne le sont", a-t-il ajouté devant les caméras de Sky News.

Selon l'agence de l'Environnement, la décrue a débuté lundi mais l'alerte reste en vigueur dans neuf secteurs et de nouvelles précipitations sont attendues mercredi.

L'électricité a pu être rétablie dans près 25.000 foyers, mais 1.200 en sont toujours privés à Manchester, annonce la compagnie Electricity North West.

(Paul Sandle, Jean-Philippe Lefief pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant