Le #CulotteGate embarrasse Michel Sapin

le
1
À la suite de l'affaire Baupin, Michel Sapin a dû apporter des précisions sur le CulotteGate, par voie de communiqué.
À la suite de l'affaire Baupin, Michel Sapin a dû apporter des précisions sur le CulotteGate, par voie de communiqué.

L'affaire Baupin éclabousse Michel Sapin. Le ministre des Finances a estimé mardi que ce qui était décrit par plusieurs femmes dans l'affaire Denis Baupin, accusé de harcèlement et d'agressions sexuelles, était « épouvantable », tout en estimant que c'était « à la justice d'établir les faits » et certainement pas à « la presse ni aux personnes ». Le politique, lui-même mis en cause pour un geste déplacé envers une journaliste, a appelé à ne « pas faire la confusion entre des noms qui n'ont rien à voir ». « On est dans un domaine total de calomnie », a-t-il ajouté.

Dans leur livre intitulé L'Élysée Off sorti mi-avril, les journalistes Stéphanie Marteau et Aziz Zemouri (du Point) accusent en effet Michel Sapin de n'avoir pu « retenir sa main », et d'avoir « fait claquer l'élastique de la culotte » d'une journaliste. Une information à laquelle Michel Sapin avait aussitôt apporté « un démenti catégorique ». « Je me réserve le droit d'engager toute action nécessaire pour faire respecter la réalité des faits », avait-il dit. Des justifications insuffisantes pour un certain nombre d'associations, qui avaient appelé le ministre à la démission.

Des allégations « totalement fausses », mais pas si fausses que cela

Acculé par l'affaire Baupin, Michel Sapin a tenu à apporter, mardi, quelques précisions. « Il s'agit d'allégations...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • charleco le mercredi 11 mai 2016 à 18:06

    Si seulement on pouvait être débarrassé de ce sapin avant Noël...