Le coût des inondations évalué jusqu'à 1,4 milliard d'euros

le
0
LES INONDATIONS DEVRAIENT COÛTER ENTRE 900 MILLIONS ET 1,4 MILLIARD D'EUROS
LES INONDATIONS DEVRAIENT COÛTER ENTRE 900 MILLIONS ET 1,4 MILLIARD D'EUROS

PARIS (Reuters) - Les inondations de ces derniers jours en France devraient coûter entre 900 millions et 1,4 milliard d'euros, selon une estimation de l'Association française de l'assurance (Afa) publiée mardi.

On précise de même source que les évènements qui ont essentiellement touché le nord-ouest de la France et le bassin parisien ont fait l'objet de 77.000 déclarations à ce jour, le nombre de sinistres pouvant atteindre au final 150.000.

"L'incertitude demeure sur les conditions et la durée de la décrue en cours. Ces estimations sont conformes à celles formulées par la Caisse centrale de réassurance (CCR), précise l'Afa dans un communiqué.

Les assureurs ont décidé "de mesures d'accélération des délais d'indemnisation et de simplification des démarches", notamment la désignation de professionnels dans chacun des départements touchés.

Les victimes de sinistres auront jusqu'au 30 juin pour se déclarer, "au-delà du délai réglementaire de 10 jours à partir de la déclaration de l'état de catastrophe naturelle".

Les assurés "bénéficieront d'avances sur indemnisation, selon les besoins", ajoute l'Afa. Ces avances seront disponibles pour les assurés dont la résidence principale aura été inhabitable plus de 24 heures.

Selon le Premier ministre, Manuel Valls, l'aide d'urgence pour les personnes les plus durement touchées s'élèvera en moyenne à 500 euros par foyer.

Le ministre de l'Economie, Emmanuel Macron, a quant à lui annoncé mardi que les petites et moyennes entreprises sinistrées bénéficieraient d'une aide en trésorerie et de reports d'échéances fiscales et sociales.

(Elizabeth Pineau, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant