Le "Costa Concordia" aurait transporté une cargaison de cocaïne

le
0
Le Costa Concordia s'était échoué dans la nuit du 13 janvier 2012 sur des rochers à quelques dizaines de mètres de l'île toscane du Giglio, avec à son bord 4 229 personnes.
Le Costa Concordia s'était échoué dans la nuit du 13 janvier 2012 sur des rochers à quelques dizaines de mètres de l'île toscane du Giglio, avec à son bord 4 229 personnes.

Un peu plus de trois ans après son naufrage, le Costa Concordia livre encore des secrets. Le paquebot échoué en janvier 2012 au large de l'île italienne du Giglio aurait alors contenu un chargement de cocaïne, selon le quotidien transalpin La Repubblica. Des enquêteurs ont fait cette découverte via des écoutes téléphoniques réalisées sur un boss de la mafia calabraise, la 'Ndrangheta, et l'un de ses associés. "Le bateau qui a été la risée du monde s'est également bien foutu de nous", déclarait le premier au second. Pour les enquêteurs, il ne fait aucun doute que le bateau en question est bien le Costa Concordia.

"Autoroute de la cocaïne"

Aucune cargaison de cocaïne n'avait été retrouvée lors de la fouille du navire. Il paraît impossible que la drogue, si drogue il y eut, ait été embarquée à bord sans la complicité de membres d'équipage, selon La Repubblica, qui ajoute qu'il ne s'agirait pas d'un cas isolé. Selon les enquêteurs interrogés par le quotidien, les trafiquants ont créé une "autoroute de la cocaïne" entre l'Amérique latine, l'Amérique du Nord et l'Europe.

Une autoroute où les paquebots de croisière, notamment ceux des compagnies Costa Croisières, MSC et Norwegian Cruise Line, feraient régulièrement office de camions. La drogue serait embarquée avec les réserves de nourriture et les bagages, puis récupérée et stockée par de faux touristes calabrais jusqu'à destination. Sauf imprévu.

Source Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant