Le chômage en Suisse coûte cher à la France

le , mis à jour le
8
Le chômage en Suisse coûte cher à la France.
Le chômage en Suisse coûte cher à la France.

Quand le malheur des uns... fait le malheur des autres ! Alors que le taux de chômage en Suisse a atteint son plus haut niveau depuis mars 2010 (3,8 %), la France se retrouve à payer les pots cassés. C'est ce que révèle Le Figaroce mercredi. La raison ? La hausse du nombre de demandeurs d'emploi concerne principalement les travailleurs français. Comme le note le quotidien, le taux de chômage dans le canton de Genève (5,8 %) dépasse largement la moyenne nationale. Jean-François Besson, secrétaire général du Groupement transfrontalier européen, chiffre d'ailleurs le nombre de frontaliers chômeurs à 14 000.

Or, ces demandeurs d'emploi - qui habitent en France, mais qui ont cotisé en Suisse - se retrouvent indemnisés par l'assurance chômage française. En cause ? Une convention entrée en vigueur en 2009 et signée entre les deux pays voisins. Selon l'accord, la Suisse doit prendre en charge les six premiers mois d'indemnisation à condition que Pôle emploi en fasse la demande. Passé ce délai, la totalité de la dépense revient à la France.

Une indemnisation basée sur les salaires suisses

Et l'addition est d'autant plus salée, que le montant de l'indemnisation repose sur le salaire suisse, « supérieur de 75 % en nominal », précise Le Figaro, citant une étude de l'Insee. Si l'accord négocié en 2009 est particulièrement favorable pour l'État helvète, c'est aussi parce que la France prend en...

Lire la suite sur Le Point.frLire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • fortunos le mardi 16 fév 2016 à 14:52

    qui a signe cette convention penalisant la France en 2009,qui dirigeait notre pays avant 2012, quel etait leur parti?

  • mikkaela le mardi 16 fév 2016 à 14:02

    de mieux en mieux l'Europe

  • j.barbe6 le lundi 15 fév 2016 à 11:56

    Les fonctionnaires qui ont négocié ces accords sont des truffes.Pour les fonctionnaires l'argent public est une manne céleste les fonctionnaires, en réalité le privé paye derriére.

  • bearnhar le lundi 15 fév 2016 à 04:14

    Consolation : c'est quand meme la Suisse qui a permis a ces gens de travailler et payer des impots en France. Ici ils auraient fait...chomeurs !!

  • syjo le jeudi 11 fév 2016 à 08:25

    et l'argent planqué ,il fait pas mal à la France ???

  • M415325 le mercredi 10 fév 2016 à 21:01

    Qui a signé les conventions et qui continue à les signer PS LR merci l Europe et nos dirigeants

  • M415325 le mercredi 10 fév 2016 à 21:00

    Et les travailleurs détachés et les étrangers clandestins qui travaillent au noir et sec font soigner en France et les étrangers demandeurs d asiles qui pe ouvrent' toutes les aides qui n'es ont pas données au peuple français ????!!!?

  • p.chau28 le mercredi 10 fév 2016 à 20:41

    c'est une convention signé par l'Europe avec la Suisse !!!! UN GRAND MERCI à l'Europe !!!!