Le cheval de course de la reine d'Angleterre se dopait à la morphine

le
1
Estimate et la reine Elizabeth II après la victoire de la jument à la Gold Cup d'Ascot, le 20 juin 2013.
Estimate et la reine Elizabeth II après la victoire de la jument à la Gold Cup d'Ascot, le 20 juin 2013.

L'an dernier, elle a gagné la Gold Cup d'Ascot, l'un des événements les plus VIP du calendrier sportif hippique. Cette année, elle a fini deuxième de cette course qui existe depuis 1807. Sa propriétaire n'est autre que la reine d'Angleterre... Estimate, une jument de 5 ans, semble donc avoir tout pour elle. Oui, mais voilà : schocking ! Le cheval de course d'Elizabeth II a été contrôlé positif à la morphine après la course et, depuis, la presse britannique ne s'en remet pas.Pourtant Buckingham Palace l'assure : rien d'intentionnel, mais Estimate serait victime de l'absorption de nourriture contaminée. "Les premières indications montrent que le test positif résulte d'une consommation de nourriture contaminée. Sir Michael Stoute (l'entraîneur, NDLR) travaille en étroite collaboration avec la société d'alimentation concernée pour découvrir comment la nourriture a pu être contaminée avant d'être livrée dans ses écuries", a expliqué John Warren, conseiller hippique de la reine.Précédent en 2009Estimate sera disqualifiée si le test est confirmé et le prix de 80 625 livres (102 000 euros) sera automatiquement annulé. Ce n'est pas la première fois que la reine est liée à un scandale de dopage dans une course de chevaux. En 2009, l'entraîneur Nicky Henderson avait écopé de 40 000 livres d'amende et avait été interdit de courses pendant trois mois après que Moonlit Path, un cheval qui appartient à Elizabeth II, a été contrôlé...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • LeRaleur le mercredi 23 juil 2014 à 17:55

    Tant que ce n'est pas elle.