Le 2e patient avec un coeur Carmat va encore mieux que prévu

le
1
LE 2E PATIENT AVEC UN COEUR CARMAT VA ENCORE MIEUX QUE PRÉVU
LE 2E PATIENT AVEC UN COEUR CARMAT VA ENCORE MIEUX QUE PRÉVU

PARIS (Reuters) - L'évolution de l'état du deuxième patient bénéficiant d'un coeur artificiel Carmat est plus spectaculaire que prévu, trois mois après son implantation, déclare aux Echos son inventeur le chirurgien Alain Carpentier.

Carmat a implanté ce coeur le 5 août au CHU de Nantes (Loire-Atlantique) dans le cadre d'une expérimentation qui doit se poursuivre avec le recrutement de deux autres patients.

Le premier greffé, Claude Dany, 76 ans, est mort le 2 mars, 74 jours après l'implantation du coeur de Carmat.

"Notre malade trouve son nouveau coeur parfait. Il ne le sent pas. Ce coeur lui a changé la vie", déclare le professeur Alain Carpentier, directeur scientifique de Carmat dans l'édition de mercredi du quotidien économique.

L'essai, qui est destiné aux personnes souffrant d'une insuffisance cardiaque irréversible et dont le pronostic vital est engagé à brève échéance, doit inclure au total quatre patients.

(Cyril Altmeyer, édité par Juliette Rouillon)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M8252219 le mercredi 5 nov 2014 à 09:19

    n'en parlez surtout pas aux écolos ils seraient capable d’arrêter l'expérience technique