Laurence Rossignol maintient sa critique de la mode islamique

le
14
LAURENCE ROSSIGNOL MAINTIENT SES PROPOS SUR LE VOILE
LAURENCE ROSSIGNOL MAINTIENT SES PROPOS SUR LE VOILE

PARIS (Reuters) - Laurence Rossignol a confirmé lundi sa critique des marques fabriquant des vêtements de "mode islamique" et a évoqué la "pression des quartiers" et des "groupes salafistes" pour faire porter ces tenues aux femmes.

La ministre des Familles et des Droits des femmes avait déclenché fin mars la polémique en comparant les femmes qui choisissent de porter le voile aux "nègres américains qui étaient pour l'esclavage", propos maintenus lundi.

Plusieurs associations ont annoncé leur intention de déposer plainte contre la ministre, l'accusant de racisme.

Vendredi, le Collectif contre l'islamophobie en France (CCIF) a annoncé avoir réuni 400 soutiens en vue de porter plainte contre Laurence Rossignol pour "injure publique à caractère racial".

Lundi, la ministre, soutenue notamment par Manuel Valls et la philosophe Elizabeth Badinter, a maintenu sa critique quant à la fabrication par des marques grand public de vêtements couvrant la totalité du corps. "Ces tenues révèlent l'enfermement du corps des femmes", a-t-elle dit sur Canal +, ajoutant que les marques étaient "irresponsables".

"Aujourd'hui il y a des femmes qui militent pour l'islam politique et il y a des femmes qui subissent la pression des quartiers", a-t-elle poursuivi.

Au début du mois, Manuel Valls a mis en garde lors d'un débat public contre le poids idéologique et culturel, en France, de la minorité salafiste, une branche rigoriste de l'islam.

(Julie Carriat, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • CHANOMAR il y a 8 mois

    oui enfin une ministre Française né a La Garenne-Colombes, qui a une vision de la république et des libertés qui auraient du être la généralité d un gouvernement pour notre protection et nos valeurs

  • M7097610 il y a 8 mois

    charleco, justement, nous ne sommes plus dans les années 50 lorsque la femme n'avait aucun droit, pas même celui de détenir un chéquier. S'il y a nostalgie, l'Arabie saoudite vous comblera

  • M5319573 il y a 8 mois

    pour éviter le radicalisme musulman (voir en Angleterre) fermez les mosquées salafistes et en expulser leur iman... c'est insidieux, çà rampe de partout....il faut éteindre le feu qui couve...

  • charleco il y a 8 mois

    Dans les années 50, le port du foulard était "classe" : voir les publicités de l'époque. Pour aller à la messe, les femmes portaient un foulard. Dans les banques, le port du pantalon pour les femmes était proscrit, il y avait un réfectoire pour les hommes et un pour les femmes. Un foulard n'est pas un voile, tout est dans la façon de le porter (à la racine des cheveux ou à ras les sourcils...).

  • Vengo il y a 8 mois

    Les marques dont il est question devraient compléter leurs collections de tuniques orange - la boucle serait bouclée

  • M1386403 il y a 8 mois

    elle a raison mais dans 10 ans on en sera où dans ce que l'on nomme les quartiers faute de nommer ces lieux de non droit ce qu'ils sont : des territoires perdus de la République au bénéfice des français d'origine nord africaine adhérents de la cause islamiste !! Ce pays est bien mal barré.

  • aguir666 il y a 8 mois

    Quand on est pas fichu de règler les problèmes économiques et l'ethique politique ont parle de social et on s'arrange toujours pour taper sur une minorité détestable. Elle ne serait pas là, il faudrait l'inventer. Le pire, c'est qu'il y a des gens qui tombent dans le panneau... Dommage que le courant des anti-psychiatres n'est pas vu le jour dans les années 70' et que les travaux de W. Reich ne sont pas au goût du jour... !

  • jrc12 il y a 8 mois

    Un collectif voudrait porter plainte contre les propos de la ministre au motif de "racisme"...que je sache l'islam n'est pas une race mais bien une religion...donc exit sphère publique et basta...

  • pcostepl il y a 8 mois

    bravo Madame !

  • M7163258 il y a 8 mois

    Bravo Mme rossignol enfin une personne courageuse qui ne laisse pas seule Elisabeth Badinter face au is la mo gau chistes...