Laurence Parisot candidate à la présidence d'EDF

le
4
LAURENCE PARISOT CANDIDATE À LA PRÉSIDENCE D'EDF
LAURENCE PARISOT CANDIDATE À LA PRÉSIDENCE D'EDF

PARIS (Reuters) - L'ancienne présidente du Medef Laurence Parisot annonce qu'elle est candidate à la présidence d'EDF.

La décision de reconduire ou non Henri Proglio à la tête de l'entreprise détenue en grande majorité par l'Etat sera prise d'ici une semaine environ, selon une source gouvernementale. Le comité des nominations du groupe français, appelé à examiner la liste des prochains administrateurs, aura lieu le 16 octobre, selon une autre source au fait de la procédure.

"J'ai évoqué avec le Premier ministre la rumeur selon laquelle Henri Proglio ne serait pas renouvelé. Je lui ai dit que, dans cette hypothèse, j'aimerais porter un projet pour EDF et conduire cette magnifique entreprise vers la nouvelle ère qui s'ouvre", dit Laurence Parisot dans Le Figaro à paraître jeudi. "Mon moteur, c'est l'intérêt du pays, et EDF a un grand rôle à jouer", ajoute-t-elle, confirmant une information du Canard enchaîné.

L'ex-patronne des patrons ajoute toutefois qu'Henri Proglio "pourrait légitimement être renouvelé, car son bilan est incontestable".

La ministre de l'Energie, Ségolène Royal, a annoncé que le renouvellement de la présidence d'EDF interviendrait après le vote de la loi sur la transition énergétique.

Le mandat d'Henri Proglio arrive à échéance le 22 novembre. Le patron, proche de Nicolas Sarkozy lorsque ce dernier était président, est donné favori. Un éventuel second mandat s'achèverait 29 juin 2017, date à laquelle il atteindra la limite d'âge de 68 ans prévue par les statuts d'EDF.

(Chine Labbé)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • pascalcs le jeudi 9 oct 2014 à 06:51

    Quand on fait partie des club « Le Siècle » et que l’on grenouille régulièrement avec les Bilderberg, on se prend pour un « Ubermensch » . La réalité du bilan étant tout à fait secondaire. En tous cas, Mme Parisot chez EdF, c’est un poste clé supplémentaire contrôlé par les Washingtoninens, ca c’est certain.

  • crcri87 le jeudi 9 oct 2014 à 03:57

    Elle n'est même pas ingénieur !!

  • s.thual le jeudi 9 oct 2014 à 00:57

    elle en est ou de l entreprise parisot ? tombee a l eau ? ca n interesse plus ?

  • gredinho le mercredi 8 oct 2014 à 22:41

    Changement des administrateurs, tentative précipitée d'un certain réseau pour prendre la présidence... Ca commence à ressembler furieusement à Alstom, au moment où un autre géant français de l'énergie est dans la ligne de mire : http://www.politiquemagazine.fr/apres-alstom-gdf-suez/