La très douloureuse fin de campagne d'Alain Juppé

le
4
Concentré ou accablé, Alain Juppé avant le débat de jeudi soir face à François Fillon. 
Concentré ou accablé, Alain Juppé avant le débat de jeudi soir face à François Fillon. 

Tragique entre-deux-tours, où l'on a vu un piège se refermer inexorablement sur Alain Juppé. Au lendemain du premier tour de la primaire, abasourdi par le résultat inattendu de François Fillon, le maire de Bordeaux n'avait en fait pas le choix. Foin de sa rondeur et de sa retenue : il fallait qu'il attaque tous azimuts s'il voulait garder la moindre chance. Il a donc sorti la sulfateuse, avant d'être rappelé à l'ordre. Résultat, ce jeudi soir, un débat plutôt lisse de l'aveu de tous les commentateurs, où il a bien tenté deux ou trois tacles, mais où il a bien fallu retenir les coups.

Le piège où Juppé se débat tient d'abord à la schizophrénie induite nécessairement par l'exercice de la primaire (d'abord s'étriper, avant de se rassembler) : lundi, il faudra bien que le perdant soutienne le vainqueur. C'est ce que l'ancien Premier ministre de Jacques Chirac a réaffirmé vendredi matin. « Bien entendu, comme la primaire se déroule correctement, comme les choses sont transparentes, eh bien, je soutiendrai celui qui gagnera  », a-t-il déclaré sur BFM TV et RMC.

Une question subsidiaire se pose néanmoins dans le cas d'Alain Juppé : le fera-t-il jusqu'en avril 2017, si François Bayrou était candidat ? « Ce n'est pas le problème, a balayé Juppé. François Bayrou n'est pas dans la primaire. Nous avons mis au point une primaire de la droite et du centre et je jouerai le jeu de cette primaire de la...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • frk987 il y a 10 mois

    Entre un programme bleu bonnet et bonnet bleu, franchement l'intérêt du second tour me dépasse, on est plus que sur une question d'âge du capitaine que d'autre chose.

  • frk987 il y a 10 mois

    Exact Pathor, le plus simple aurait été qu'il se retire du second tour. Juridiquement le troisième aurait pu dans l'absolu exiger un second tour, ceci explique cela et de plus ça fera rentrer des euros dans les caisses, mais je doute fort d'une grosse participation.

  • M8252219 il y a 10 mois

    Il n'y a aucune raison valable à ce que les employés municipaux aient le statut de fonctionnaires.

  • Pathor il y a 10 mois

    Il ferait mieux d'abandonner "la partie" , ce qui lui éviterait une "raclée" dimanche prochain...