La Suède va rendre obligatoire le remboursement des crédits immobiliers

le
9

Les citoyens suédois font partie des ménages les plus endettés d'Europe. Un projet de loi envisage de modifier les pratiques de remboursement de leurs emprunts.

Leurs dettes représentent en moyenne quelque 175 % de leur revenu disponible annuel. Les Suédois font donc partie des ménages les plus endettés d'Europe. Chez ceux qui ont souscrit un crédit immobilier, le ratio est bien plus élevé, aux alentours de 370 %. En Suède, il est fréquent que les ménages les plus solvables remboursent leur emprunt si lentement qu'ils sont voués à mourir endettés. 40 % des emprunteurs ne paient même que les intérêts, selon la Banque centrale suédoise.

Cette habitude, combinée à une offre de location trop faible et une démographie dynamique dans les grandes villes, a alimenté une hausse rapide des prix ces dix dernières années. Aussi le régulateur financier suédois a annoncé un projet de règlement qui obligera les emprunteurs immobiliers à s'acquitter au moins en partie de leur dette, pour la moitié du prix d'achat. «Nous voulons que tous les emprunteurs amortissent leur prêt pour la moitié du prix auquel ils ont payé leur logement», a affirmé le directeur général de l'Inspection du secteur financier, Martin Andersson.

Les nouveaux emprunts, seuls concernés

Les détails du projet doivent encore être discutés, puis il doit être approuvé par le gouvernement et le Parlement. La gauche, au pouvoir depuis octobre, et le centre droit, qui avait lancé le processus durant l'été, sont d'accord sur la nécessité de cette réforme. L'obligation ne concernera que les nouveaux emprunts, les termes des emprunts actuels restant inchangés. Des exceptions sont envisagées, en cas d'événement amoindrissant les revenus du ménage emprunteur (chômage ou décès notamment).

Le régulateur financier a reconnu que la mesure n'allait pas forcément mettre un terme à la hausse des prix. «Nous avons un problème dans la mesure où il y a une pénurie de logement. Il faudrait en construire plus en Suède. C'est un problème politique, nous ne pouvons pas le régler», a souligné Martin Andersson. Cet été, l'institut de recherche anglo-saxon Capital Economics, très écouté des marchés, avait publié une note intitulée «La Suède est-elle le Japon du Nord?». Ce scénario catastrophe résultant d'une économie plombée pendant plus de 10 ans est évoqué par plusieurs économistes, dont récemment Paul Krugman, le prix Nobel 2008.

(Avec AFP)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • xaavidf le mercredi 26 nov 2014 à 13:58

    "En Suède, il est fréquent que les ménages les plus solvables remboursent leur emprunt si lentement qu'ils sont voués à mourir endettés." C'est lé héritiers qui paient le solde? je comprend pas trop...

  • d.e.s.t. le dimanche 23 nov 2014 à 20:21

    Un scoop, on va rembourser ses crédits? et dire qu'on pensait que les Scandinaves étaient de bons gestionnaires! mais le socialisme de l'Etat-providence suédois irresponsable a fait son oeuvre et c'est la déroute qui nous attend après le passage de Hollande, tel celui d'Attila!

  • canddide le vendredi 21 nov 2014 à 18:27

    créer les logements manquant pourrait créer de l'emploi en France. En attendant que les politiques se mettent à gérer le pays plutôt que leur carrière, les forêts s'étendent et les prix grimpent...

  • erem le dimanche 16 nov 2014 à 15:16

    Ben, en France, on y va aussi : il est moins coûteux de payer le loyer de l'argent emprunté que le loyer du logement. En effet, l'acquisition d'un logement est subventionnée par, entre autre, la déductibilité des intérêts d'emprunt, alors que les loyers sont chers car les propriétaires bailleurs sont beaucoup trop taxés ....

  • nestotor le dimanche 16 nov 2014 à 09:30

    quel interet d'être proprio dans ce systeme?

  • lsleleu le samedi 15 nov 2014 à 17:29

    Finalement il n'y a pas qu'en France que l'on marche sur la tête.

  • Gauvin45 le samedi 15 nov 2014 à 16:55

    C'est un problème politique, nous ne pouvons pas le régler», ça confirme l'incompétence des politiciens du monde entier. Pourquoi y' pénurie de terrain en Suède ? ou la fiscalité des propriétaires bailleurs est telle que personne ne veut construire ?

  • idem12 le samedi 15 nov 2014 à 12:29

    ou l'inverse c’est selon...

  • M362321 le samedi 15 nov 2014 à 12:23

    Le nouvel ordre mondial aux services des banques.