La Suède reconnaît l'État de Palestine

le
0
Un drapeau palestinien.
Un drapeau palestinien.

Le chef de la diplomatie suédoise, Mme Margot Wallström, a annoncé que son gouvernement reconnaissait jeudi par décret l'État de Palestine, devenant le premier pays occidental de l'UE à prendre cette décision. "Aujourd'hui, le gouvernement prend la décision de reconnaître l'État de Palestine. C'est un pas important qui confirme le droit des Palestiniens à l'autodétermination", a indiqué la ministre des Affaires étrangères dans une tribune publiée dans le quotidien Dagens Nyheter.

"Le gouvernement considère que les critères de droit international pour une reconnaissance de l'État de Palestine sont remplis" : un territoire, "bien que sans frontières fixes", une population et un gouvernement, a-t-elle ajouté. "Nous espérons que cela montre la voie à d'autres", a affirmé Margot Wallström.

Décision "courageuse et historique" (Abbas)

Dans la foulée, le président palestinien Mahmoud Abbas a salué cette décision et a appelé les autres pays qui ne l'ont pas fait à suivre l'exemple suédois, a indiqué un porte-parole. "Le président Abbas salue la décision de la Suède", qu'il juge "courageuse et historique", a dit son porte-parole, Nabil Abou Roudeina. Sans surprise, Israël a de son côté jugé "malheureuse" la décision suédoise. "C'est une décision malheureuse, qui renforce les éléments extrémistes et la politique de refus des Palestiniens", a dit dans un communiqué le ministre israélien des Affaires étrangères, Avigdor...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant