La soeur de Manuel Valls raconte son passé de droguée dans un livre

le
0
Giovanna est très belle et a retrouvé le sourire, se réjouit Manuel Valls.
Giovanna est très belle et a retrouvé le sourire, se réjouit Manuel Valls.

"Je n'ai jamais demandé d'aide à mon frère." Giovanna Valls a vécu l'enfer de la drogue, mais s'en est sortie, comme elle le raconte dans son autobiographie Accrochée à la vie, publiée en Espagne. La petite soeur de Manuel Valls - ils ont 16 mois de différence - y relate ses errances et son addiction à l'héroïne qui a ravagé sa vie, comme le relève Europe 1.

"Je suis tombée dans la drogue à cause de mon grand amour quand j'avais 18 ans. Il m'a laissée tomber et ça m'a fait beaucoup souffrir. Je ne réussissais pas mes études, mon frère s'éloignait de ma famille pour se consacrer à la politique. J'étais fragile et influençable et des amis m'ont fait essayer de l'héroïne. C'est ainsi qu'a commencé la destruction de ma vie", explique-t-elle dans les colonnes du journal catalan La Vanguardia.

"Mon frère était au courant de l'enfer que je vivais"

Entre tentatives de suicide, cures de désintoxication et rechutes, la vie de Giovanna Valls est chaotique. "Je me suis mise à voler dans les grands magasins de Barcelone pour me procurer ma dose quotidienne. On nous appelait la bande des Italiens. Le leader était un fils de bonne famille, comme moi", raconte-t-elle encore.

La soeur cadette de Manuel Valls parvient ensuite à venir à bout de son addiction. Mais à 35 ans, c'est la rechute. Elle contracte l'hépatite C et le sida. "Mon frère était au courant de l'enfer que je vivais. Mais il était occupé à autre chose. J'imagine qu'il ne...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant